Cet article date de plus de neuf ans.

Les actes antisémites en hausse depuis janvier ?

écouter (3min)
Les actes contre les juifs sont en forte augmentation en France depuis le début de l'année. Vrai ou faux ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Vrai

Ce sont les chiffres du Service de protection de la communauté juive confirmés par le ministère de l'Intérieur.
Sur les huit premiers mois de l'année, les actes antisémites ont augmenté de 45 % en France
    
Le Service de protection de la communauté juive a été créé en 1980, juste après l'attentat de la rue Copernic à Paris. Son rôle, comme son nom l'indique, est de protéger les juifs dans les synagogues, lors des manifestations de la communauté, mais aussi avec un numéro vert, des conseils ou une assistance.

D'après le SPCJ, entre le 1er janvier et le 31 aout 2012, 386 actes antisémites ont été recensés dans les commissariats et les gendarmeries avec reconnaissance du caractère antisémite par les forces de l'ordre. Le chiffre était de 266 actes sur la même période de 2011.

Cette année, il y a eu quatre homicides, ce qui correspond aux quatre victimes juives de Mohamed Merah à l'école Ozar Hatorah de Toulouse le 19 mars dernier. Au total, on a recensé 101 actes violents entre janvier et aout. Cela va des homicides aux actes de vandalisme en passant par une tentative d'homicide et une tentative d'incendie.
A cela, il faut ajouter, les menaces, les injures, les courriers, tracs et inscriptions antisémites. Total, 285 actes.

Pour le service de protection de la communauté juive, les actes antisémites se sont intensifiés après les attentats de Toulouse. Il y a notamment un pic en mars aussi bien sur les actions violentes que sur les menaces.

Les chiffres donnés par le SPCJ sont recoupés avec ceux du ministère de l'Intérieur, qui a confirmé hier soir qu'il était en possession des mêmes indicateurs.
 
Enfin, du coté de l'Observatoire national de la Délinquance et des réponses pénales, il n'existe pas de chiffres sur les actes antisémites car c'est l'ensemble des discriminations qui est recensé. (Discrimination ethnique, de religion, de race...). Sur les six premiers mois de l'année, 719 actes de discrimination ont été recensés, soit 66 de plus qu'au premier semestre 2011. Mais à l'intérieur de ce volume d'actes discriminatoire, on ne peut pas connaitre pas la proportion, ni la progression des actes antisémites.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.