Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. Non, les médecins cubains n'ont pas découvert le vaccin contre le cancer (même si le Cimavax existe bien)

Antoine Krempf passe au crible des faits repérés dans les médias et sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, Cuba et le vaccin qui guérit du cancer.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Capture d\'écran.  
Capture d'écran.   (CAPTURE ECRAN / CULTUREEBENE)

Ça y est ! On a découvert un vaccin contre le cancer. Enfin, les médecins cubains à en croire les dizaines d'articles partagés sur Facebook. Articles dans lesquels on nous dit que cela fait vingt ans que les médecins cubains y travaillent et qu'après tous ces efforts, ils sont parvenus à développer un vaccin nommé Cimavax, qui a soigné des dizaines de milliers de personnes. Mais pourquoi ne pas en entendre plus parler ? Eh bien parce que, selon ces mêmes articles, le cancer est la maladie la plus commerciale et la plus rentable. Bref, ça rapporte de l'argent aux laboratoires pharmaceutiques.

C'est vrai et c'est faux. Les Cubains n'ont pas découvert de vaccin pour guérir le cancer mais le Cimavax existe bel et bien. Sauf que :

1Ce n'est pas un vaccin classique

C'est en fait un traitement expérimental qui vise, pour faire simple, à empêcher le développement des tumeurs cancéreuses déjà existantes.

2Ça ne concerne qu'un type de cancer

Seulement ceux qu'on appelle cancer du poumon non à petites cellules.

3Ses effets sont limités

Il n'a pas sauvé la vie à des dizaines de milliers de personnes mais il aurait quand même permis d'augmenter les chances de survie de malades à un stade avancé, ce qui n'est pas tout à fait la même chose. C'est en tout cas ce que montrent les premiers résultats de tests menés sur 5 000 personnes à travers le monde.

Mais expliquer tout cela est moins vendeur sur les réseaux sociaux que de dire : "Cuba a trouvé le vaccin contre le cancer". 

Capture d\'écran.  
Capture d'écran.   (CAPTURE ECRAN / CULTUREEBENE)