Cet article date de plus de cinq ans.

Le vrai du faux. "La moitié de l'immigration liée au regroupement familial" ?

écouter (3min)

D'après ce qu'affirme Jean-Christophe Lagarde, il y a 200 000 arrivées d'immigrés légaux en France chaque année, dont la moitié issue du regroupement familial. Et le président de l'UDI a tort.   

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Jean-Christophe Lagarde affirme que le regroupement familial représente la moitié de l'immigration légale chaque année en France (MAXPPP)

Voilà donc ce qu'affirme le député UDI Jean-Christophe Lagarde lors de son passage ce mercredi 21 septembre sur Europe 1 :

"La France accueille depuis 20 ans chaque année, 200 000 personnes sur son territoire de façon légale. Une grosse partie, la moitié à peu près, sur le regroupement familial."

200.000 immigrés légaux arrivent chaque année en France ?

Vrai. D'après les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur, 215 220 étrangers (hors UE) ont été admis au séjour en France. Plus largement, 200 000 immigrés légaux sont entrés chaque année, en moyenne, sur le territoire français de 2004 à 2012, selon une étude de l'Insee.

Précision : il s'agit bien uniquement du chiffre des arrivées et non de l'augmentation de la population immigrée en France. Si l'on prend en compte les étrangers qui partent et ceux qui meurent, la population immigrée augmente en moyenne de 90 000 personnes par an, sur la période 2004-2012. 

Le regroupement familial explique la moitié des arrivées d'immigrés ?

Faux. Le regroupement familial correspond à une catégorie très précise d'immigration : un étranger qui vit en France depuis au moins 18 mois peut faire venir son conjoint et ses enfants mineurs à condition de justifier de ressources suffisantes et d'un logement jugé adéquat.

En l'occurrence, pour faire venir deux personnes, il faut gagner l'équivalent d'un smic net mensuel sur les douze derniers mois et avoir un logement de 32 m2 minimum. Des condtions qui augmentent avec la taille des familles

Concrétement, 11 514 personnes ont bénéficié de ce dispositif l'an dernier en France. Cela ne représente pas la moitié de l'immigration légale mais environ 5%. Jean-Christophe Lagarde est très loin du compte.

Différence entre immigration familiale et regroupement familial

Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, confond sans doute le dispositif du regroupement familial et l'ensemble de ce que l'administration appelle l'immigration familiale, qui représente effectivement environ la moitié des arrivées d'immigrés en France (89 488 personnes l'an dernier). 

Une immigration familiale au sein de laquelle on compte le regroupement, mais pas seulement. De fait, la grande partie de cette immigration s'explique par le fait que des Français font venir chez eux leur conjoint, leurs enfants mineurs ou leurs parents étrangers. Ce qui n'a donc rien à voir avec le regroupement familial, qui concerne uniquement des étrangers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.