Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. Intox autour de nouvelles taxes d'Emmanuel Macron en 2018

Antoine Krempf passe au crible des faits repérés dans les médias et sur les réseaux sociaux. Ce vendredi 5 janvier, une publication mensongère sur Facebook.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des intoxs autour de nouvelles taxes d\'Emmanuel Macron en 2018.
Des intoxs autour de nouvelles taxes d'Emmanuel Macron en 2018. (CAPTURE D'ECRAN/FACEBOOK)

Depuis quelques jours, une image est partagée des dizaines de milliers de fois sur Facebook. On y voit une photo d'Emmanuel Macron accompagnée de 19 points d'augmentations prévues cette année.

C'est faux. Si la hausse de la CSG ou celle du Smic sont réelles et correspondent effectivement à des décisions de l'exécutif, d'autres points soulevés par cette publication sont mensongères ou ne peuvent être attribués à Emmanuel Macron. 

"Les frais bancaires vont augmenter de 13%" ?

Non. Les 13% dont parle le texte correspondent à l'estimation de l'UFC Que Choisir sur l'augmentation moyenne des frais de tenue de compte en janvier 2017. A l'époque, François Hollande était président et surtout les frais bancaires dépendent des banques et non de l'Elysée.

"Le carburant va gimper de 12% cette année" ?

La fiscalité sur les carburants a effectivement augmenté depuis lundi : +7,6 centimes le litre de diesel, + 3,9 centimes pour l'essence. Or, fin décembre, le litre de diesel était en moyenne à 1,29 euro et 1,40 euro pour le SP 95. Cela fait 6% d'augmentation pour le diesel et moins de 3% pour le sans plomb.

"Augmentation de 13% des PV de stationnement" ?

L'amende a beaucoup augmenté dans certaines villes en cas de stationnement impayé, de 17 à 30 euros par exemple à Toulouse. Sauf que, ce sont désormais les maires qui fixent librement le montant de ces amendes. Décision de 2014 qui est donc entrée en vigueur lundi.

"Une hausse de 10% du prix des timbres" ?

Oui. Le timbre rouge coûte désormais 95 centimes, le vert est à 80 centimes et le gris coûte désormais 78 centimes d'euros. Par contre, rien à voir avec Emmanuel Macron. La direction de la Poste, qui décide de sa politique tarifaire, justifie cette hausse par la baisse du volume de courriers envoyés.

"Le contrôle technique va coûter 23% plus cher" ?

La facture du contrôle technique devrait effectivement augmenter le 20 mai prochain. Tout simplement parce qu'à cette date, il y aura plus de choses à contrôler sur le véhicule et les centres de contrôles vont sans doute adapter leurs tarifs. Sauf qu'il s'agit de l'application d'une directive européenne de 2014, transposée dans le droit français par des textes du printemps dernier.

"Augmentation de 3% de l'abonnement au bus et des cantines" ?

Faux là encore. Les tarifs des transports en commun et des cantines sont décidés par les collectivités locales.

Des intoxs autour de nouvelles taxes d\'Emmanuel Macron en 2018.
Des intoxs autour de nouvelles taxes d'Emmanuel Macron en 2018. (CAPTURE D'ECRAN/FACEBOOK)