Cet article date de plus de sept ans.

Laurent Wauquiez dit-il vrai sur l'Euro et les taux d'intérêt ?

écouter (5min)
Le député UMP affirme qu'à "l'époque du franc, les taux d'intérêt  étaient à 10%" en France. Il estime qu'en cas de sortie de l'Euro, avec une "une monnaie moins crédible, les taux d'intérêt remonteraient à 10%". Vrai ou faux ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

Vrai et faux

D'abord, il faut savoir que Laurent Wauquiez parle des taux d'intérêt à long terme, ceux qui servent à fixer les taux immobilier. Ces taux longs, on ne peut pas dire qu'ils étaient à 10% du temps du franc pour ensuite descendre de manière instantanée en 2002 quand l'Euro arrive dans les poches des européens. Ce n'est pas aussi simple.

Taux élevés avec le franc 

Pour ne parler que de la décennie 90, il y a eu deux périodes principales avec des taux bien différents.  
Au début des années 90, alors le franc est faible face au mark, les dirigeants français veulent coller à la monnaie allemande pour qu'un jour la France puisse entrer dans l'Euro. Pour attirer les investisseurs, la Banque de France fait monter les taux d'intérêt. Ils sont à 10% en 1990. A cette époque, ceux qui ont acheté un appartement s'en souviennent, les taux des banques étaient très hauts : 12%.   

Taux bas avec le franc

Les choses changent à partir du milieu des années 90, quand l'arrivée de l'Euro se profile plus nettement. Jean-Paul Pollin, professeur à l'Université d'Orléans et membre du cercle des économistes, rappelle que "quand la date s'est rapprochée, l'entrée dans l'euro devenait crédible. A partir de ce moment là, il y a eu moins de spéculation et donc, on a pu détendre les taux d'intérêts ".
En 1998, les taux d'intérêts passent à 4%, ceux de l'immobilier un peu plus de 5%. Les prêts immobiliers sont tout de suite bien moins douloureux.

Taux bas sous l'Euro

Reste qu'il est vrai que depuis que la France est dans l'Euro, les taux sont bas. Aujourd'hui, les taux des obligations d'Etat à 10 ans sont à 2% en France et les taux immobiliers à 3%. 

En cas de sortie de l'Euro

Pour autant, peut-on affirmer comme le dit Laurent Wauquiez  qu'en sortant de l'euro, les taux remonterait à 10% ?
Là encore, on peut répondre faux dans la mesure où ce n'est pas automatique. C'est plus compliqué que cela. 

Les taux pourraient remonter en France mais ils pourraient aussi rester sages. Jean-Paul Pollin explique : "Regardez ce qui se passe en Suède ou au Royaume-Uni. Ces pays sont hors de l'Euro et cependant, ils n'ont pas de taux d'intérêt assassins, de taux d'intérêts de 10%. Il n'y a pas de raison qu'ils aient des taux d'intérêts plus élevés dés lors que leur politique monétaire sont crédibles ". En Suède, les taux à 10 ans sont actuellement aussi bas qu'en France à 2% et au Royaume-Uni, un tout petit peu plus élevés à 2,6%.

En fait, tout dépend de la politique que pratiquerait la France en cas de sortie de l'euro. Inflation, dépenses, notamment. C'est en fonction de cela que les taux s'ajusteraient.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le vrai du faux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.