Le vrai du faux, France info

La loi sur le voile intégral n'est pas appliquée en France ?

D'après Geoffroy Didier, porte-parole de Valérie Pécresse pour les prochaines élections régionales en Île-de-France, "l'interdiction du port de la burqa dans l'espace public, c'est une très bonne loi mais elle n'est pas appliquée sur le terrain". C'est faux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le Républicain Geoffroy Didier affirme que la loi sur le voile intégral n'est pas appliqué en France © Maxppp)

Faux. 

Il y a environ en moyenne 350 contrôles de femmes intégralement voilées chaque année en France, chiffre stable depuis quatre ans. Entre avril 2011, date d'entrée en vigueur du texte et fin 2014, il y a eu un peu plus de 1.300 condamnations sur la base de cette loi qui prévoit jusqu'à 150 euros d'amende, d'après le dernier pointage communiqué par le ministère de l'Intérieur à l'Observatoire de la laïcité.

Ceci dit, si les condamnations concernent une majorité de femmes portant le voile, on trouve aussi d'autres personnes avec le visage dissimulé sur la voie publique, comme des manifestants portant une cagoule par exemple.

Multirécidivistes

Concernant les femmes voilées, beaucoup sont des récidivistes. Le millier de contrôles effectués depuis quatre ans par la police ou les gendarmes concerne en fait un peu moins de 600 femmes intégralement voilées (soit le quart des 2.000 musulmanes portant la burqa d'après une estimation de 2009). L'une d'elle a par exemple été condamnée plus d'une trentaine de fois pour la même raison.

Des femmes plutôt jeunes

D'après l'Observatoire de la laïcité, on sait aussi qu'elles sont jeunes, entre 20 et 29 ans. Les trois quarts sont nées en France, une bonne partie vit en région parisienne ou dans le Nord et beaucoup sont en fait des converties. Enfin, sur leur motivation, l'Observatoire de la laïcité expliquait l'an dernier que pour la majorité, il s'agit d'une "adhésion inconditionnelle à l'Islam avec une mise à l'écart progressive de la société ". Reste une minorité "généralement jeune, le port du voile intégral est un comportement tendant à la désobéissance civique et à la provocation".

Par ailleurs, si "les contrôles de police peuvent parfois dégénérer ", l'application de la loi sur le voile intégral dans l'espace public, s’effectue, "dans la grande majorité des cas et sur l’ensemble du territoire de la République, sans recours à la contrainte et sans occasionner de trouble à l’ordre public " poursuit le rapport de l'Observatoire de la laïcité.

 

(Le Républicain Geoffroy Didier affirme que la loi sur le voile intégral n'est pas appliqué en France © Maxppp)