Le vrai du faux, France info

"Il y a un million de chômeurs de plus depuis l’élection de François Hollande"

Selon le député LR des Hauts-de-Seine, Thierry Solère, "on a un million de chômeurs de plus depuis l’élection de François Hollande". Selon le président du Sénat, Gérard Larcher (LR), ce sont 600.000 chômeurs supplémentaires en quatre ans. Qui dit vrai ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Thierry Solère, député Les Républicains des Hauts-de-Seine. © Maxppp)

Mardi, le président du Sénat (LR) Gérard Larcher sur France Info et le député LR Thierry Solère sur i-Télé ont tous les deux fait des déclarations sur le nombre de chômeurs en hausse depuis 2012. Selon le président du Sénat, en France, "le chômage de longue durée est très important. Nous avons 600.000 chômeurs de plus depuis quatre ans.” Mais pour le député des Hauts-de-Seine, il y aurait en fait "un million de chômeurs de plus depuis l’élection de François Hollande”.

Qui dit vrai ? Les deux. Ils n'ont simplement pas les mêmes références. Le chiffre avancé par Thierry Solère correspond au nombre de chômeurs de catégories A, B et C. Autrement dit, les chômeurs sans emploi et ceux qui ont travaillé plus ou moins de 78 heures dans le mois, mais qui n’ont pas trouvé pour autant un emploi fixe.

Hausse du chômage depuis 2008

Si on regarde les chiffres publiées par le ministère du Travail, la Dares et Pôle Emploi, de mai 2012, date de l’élection de François Hollande, à aujourd’hui, on est passé de 4,4 millions de chômeurs à 5,4 millions. C’est le “million en plus” dont parle le député Les Républicains.

Pour les 600.000 chômeurs supplémentaires de Gérard Larcher, ce sont en revanche uniquement les chômeurs de longue durée, la seule catégorie A. En mai 2012, ils étaient 2,9 millions et en avril 2016, 3,5 millions. Ça fait bien 600.000 chômeurs en plus.

Dans les deux cas, il y a donc effectivement une forte hausse du chômage depuis l’élection de François Hollande, comme le rappellent les deux élus Les Républicains. Mais pour être honnête, cette hausse quasi discontinue du chômage n’a pas débuté avec le quinquennat de François Hollande. Elle a commencé en mai 2008, quand Nicolas Sarkozy était au pouvoir. Sous son mandat, le nombre de chômeurs a également considérablement augmenté. Un million de chômeurs de longue durée en plus et 1,4 million si on ajoute les catégories B et C.

(Thierry Solère, député Les Républicains des Hauts-de-Seine. © Maxppp)