Le vrai du faux, France info

Est-ce que la cantine scolaire à Paris coûte plus cher que dans les autres villes de France ?

Rachida Dati, la candidate LR, a affirmé sur franceinfo que le tarif maximum à Paris était plus élévé que dans les autres grandes villes en France. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une cantine scolaire. (Illustration). 
Une cantine scolaire. (Illustration).  (STÉPHANIE PERENON / FRANCE-BLEU BOURGOGNE)

À quelques semaines des élections municipales, le coût des épinards, des blettes et des coquillettes devient un sujet de campagne. Alors que la restauration scolaire dans le premier degré relève de la compétence des mairies, Rachida Dati, la candidate LR à Paris, estime que les tarifs parisiens sont trop élevés : "La cantine aujourd’hui à Paris c’est sept euros au tarif maximum. En moyenne dans les grandes villes, c’est entre trois et quatre euros." La cellule Vrai du faux de franceinfo a cherché à vérifier. 

Une politique tarifaire de grilles 

À Paris, comme dans toutes les communes de France, c'est la mairie qui décide du prix du repas. Dans la capitale, la municipalité a choisi une grille avec 10 tranches. Elle se base sur le quotient familial, le prix est donc calculé selon les revenus du foyer et du nombre d'enfants à charge. 

Même si chaque situation est différente, un couple marié qui gagne plus de 8 000 euros mensuels chacun avec deux enfants, paiera bien sept euros le repas. Selon la mairie de Paris, moins de 10% des familles sont concernées par la tranche la plus élevée.

En revanche, si la même famille vit avec un salaire autour de 2 000 euros, elle paiera plutôt 3,62 euros la cantine, ce qui correspond au prix moyen payé dans la capitale, selon la mairie de Paris. Pour les plus modestes, le prix de la cantine à Paris peut même descendre jusqu'à 13 centimes. 

Paris se trouve dans la moyenne haute 

Il est difficile d'avoir une vision nationale sur le prix des cantines dans le premier degré car leur tarif est décidé localement. Il n'y a pas de chiffres sur un prix moyen constaté. Par contre, si on compare avec les dix plus grandes villes de France, Paris se trouve effectivement dans la moyenne haute avec Lyon où le tarif maximum est de 7,30 euros. Cependant, il n'y a pas de gros écart avec Bordeaux, Nantes ou encore Toulouse où les familles aisées payeront un peu plus de six euros le repas. 

Certaines villes, comme Nice ou Marseille, ont fait le choix d'un tarif plein autour de trois euros et un tarif réduit entre un euro et 1,80 euro. Un choix au dépend des plus modestes qui finalement payent plus cher que dans les villes où les prix sont lissés sur une dizaine de tranches. 

Une cantine scolaire. (Illustration). 
Une cantine scolaire. (Illustration).  (STÉPHANIE PERENON / FRANCE-BLEU BOURGOGNE)