Le vrai du faux, France info

Ebola : plus de médecins cubains en Afrique que les pays occidentaux ?

"Aujourd'hui, vous avez plus de médecins cubains en Afrique pour combattre Ebola que la somme de tous les médecins occidentaux", d'après le député EELV François-Michel Lambert. C'est vrai.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le député EELV affirme qu'il y a plus de médecins cubains en Afrique de l'Ouest que de médecins occidentaux © Maxppp)

François-Michel Lambert dit vrai. D'après Margaret Chan, la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé, les Cubains représentent effectivement le plus important contingent de santé mobilisé par un Etat depuis le début de l'épidémie qui touche l'Afrique de l'Ouest. 

Une spécialité cubaine

Cuba a envoyé 165 médecins et infirmiers en Sierra Leone pour lutter contre le virus Ebola. 83 profesionnels de santé cubains sont également arrivés au Libéria et en Guinée et 200 autres sont attendus sur place dans les jours qui viennent. Au total, le pays a donc mobilisé plus de 400 experts médicaux.

A titre de comparaison, la Chine a annoncé l'envoi de 170 professionnels de santé en Afrique de l'Ouest. Les Etats-Unis en prévoit 65 et la France aura envoyé une vingtaine de personnes d'ici la fin de l'année en Guinée. 

L'envoi d'une aide médicale massive à travers le monde est une spécialité cubaine depuis 1963, théorisée sous le nom de "l'internationalisme médical". Ces dernières années, des médecins cubains sont intervenus lors du tsunami au Sri Lanka, après le séisme de 2005 au Pakistan ou lors du tremblement de terre en Haïti.

La diplomatie Ebola

D'après une étude canadienne de 2007, Cuba dispose de 30.000 profesionnels de santé dont 19.000 médecins répartis dans une centaine de pays à travers le monde, notamment en Amérique latine, en Afrique et en Asie. 

S'il s'agit d'apporter une aide humanitaire à destination des pays en développement, l'objectif du régime communiste est également de peser diplomatiquement. En octobre dernier, le représentant officiel de l'OMS à Cuba regrettait que l'embargo américain gêne l'envoi de moyens en Afrique pour lutter contre le virus Ebola. Mercredi, lors de son discours, Barack Obama a affirmé que la santé faisait partie des intérêts communs entre Washington et la Havane.

Sources 

Une équipe médicale cubaine en route pour la Sierra Leone, OMS septembre 2014

L'internationalisme médical cubain, Huish et Kirk, 2007

Cuba's Ebola Diplomacy, The New Yorker

Le discours de Barack Obama sur Cuba, Maison Blanche

(Le député EELV affirme qu'il y a plus de médecins cubains en Afrique de l'Ouest que de médecins occidentaux © Maxppp)