Le vrai du faux, France info

"Des millions de travailleurs restent au Smic toute leur vie"

Laurent Berger exagère largement en affirmant que des "millions" de salariés sont coincés au Smic sur l'ensemble de leur carrière.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Laurent Berger exagère largement le nombre de travailleurs payés au Smic toute leur vie © Maxppp)

Sans compter les apprentis et les intérimaires, il y a environ 3 millions de Français qui touchent le Smic (estimation de la Dares en 2013), dont une bonne moitié, 1,7 million, dans le privé. Un chiffre stable sur les deux dernières années d'après le ministère du travail. Pour que Laurent Berger dise vrai, il faudrait donc qu'une majorité de le bulletin de salaire de ces travailleurs n'évolue pas... ce qui n'est pas le cas. 

L'Insee a voulu savoir quel était l'évolution de carrière des salariés au Smic en regardant ce qu'étaient devenus les travailleurs payés aux alentours du revenu minimum entre 1995 et 2007. Résultat, les bulletins de paie d'environ 7% des travailleurs concernés n'avaient pas ont pas bougé en l'espace de 13 ans. Pour le reste, près de la moitié des salariés de l'enquête ont eu des augmentations. D'autres ont fait des allers-retours entre Smic et salaires plus élevés ou sont sortis du champs de l'étude en raison de période de chômage ou de contrats dans le public.

Reste que des centaines, voire des milliers, de personnes semblent plafonnés au salaire minimum. D'après les auteurs de l'étude publiée par l'Insee, il s'agit avant tout de travailleurs présents depuis longtemps sur le marché du travail. La plupart sont des femmes, ayant le statut d'ouvrier. C'est par ailleurs dans les petites entreprises installées en dehors de la région parisienne que l'on retrouve le plus souvent ces employés dont la fiche de paie reste bloquée au Smic.

(Laurent Berger exagère largement le nombre de travailleurs payés au Smic toute leur vie © Maxppp)