Covid-19 : les soignants des Ehpad peuvent-ils vraiment travailler sans être vaccinés ?

écouter (81min)

Le nouveau directeur général du groupe Orpea Laurent Guillot a laissé entendre qu'il n'y avait plus d'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour les soignants dans les Ehpad. C'est faux.

Article rédigé par
Mathilde Bouquerel - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le directeur général du groupe Orpea Laurent Guillot à Paris le 28 juillet 2022. (JULIEN DE ROSA / AFP)

Invité de franceinfo mercredi 23 novembre au matin, Laurent Guillot, le nouveau directeur général du groupe d'Ehpad Orpea, a laissé entendre que la vaccination contre le Covid-19 n'est "plus une obligation légale" pour les soignants dans les Ehpad. Quelques instants plus tard, il a lui-même reconnu qu'il avait "peut-être dit une bêtise". Laurent Guillot s'est effectivement trompé. D'ailleurs, après l'interview, la direction d'Orpea a expliqué à franceinfo que son PDG avait confondu vaccination contre le Covid-19 et contre la grippe, qui, elle, n'est pas obligatoire pour les soignants des hôpitaux et établissements médico-sociaux.

Pour être bien clair : oui, pour travailler dans un hôpital comme dans un Ehpad, un soignant a l'obligation d'être vacciné contre le Covid-19.

Tout le personnel des Ehpad concerné

Dans les Ehpad, les aides-soignants sont concernés bien sûr, mais aussi le personnel administratif, informatique ou encore les personnes chargées du ménage. Seule exception : les professionnels extérieurs qui interviennent ponctuellement. Un plombier qui vient déboucher un évier par exemple, ainsi que les personnes qui ont une contre-indication médicale à la vaccination.

Cette obligation vaccinale date du 15 septembre 2021 et depuis janvier dernier, les professionnels des secteurs sanitaire et médico-social doivent aussi avoir fait leur dose de rappel. Les sapeurs-pompiers, les gendarmes ou encore les chauffeurs de taxi sous contrat avec des établissements de santé sont aussi concernés.

Le ministre de la Santé François Braun est toujours opposé à la réintégration des soignants non-vaccinés, il le répète régulièrement. Il suit en cela le dernier avis de la Haute Autorité de Santé, rendu en juillet. Selon elle, "les données (scientifiques) ne sont pas de nature à remettre en cause l’obligation vaccinale des personnels des secteurs sanitaire et médico-social". La Haute Autorité de Santé a d'ailleurs a nouveau été saisie tout récemment sur la possibilité d'élargir cette obligation à d'autres vaccins, contre la grippe par exemple. Elle rendra son avis en janvier prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.