Le vrai du faux numérique, France info

Non, Nicolas Sarkozy ne dénonce pas "une catophobie" sur Facebook

Des milliers de personnes ont partagé un message posté sur la page "Sarkozy Nicolas" accompagné d'une photo d'église taguée. Message qui dit ceci : cinq églises profanées en trois jours à Lyon, et personne n'en parle. Tout faux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Une fausse page Facebook de Nicolas Sarkozy s'émeut de profanations d'églises à Lyon © capture d'écran de Facebook)

Que dit la rumeur ?

Plus de 10.000 personnes ont donc partagé sur Facebook un message relayé par la page "Sarkozy Nicolas" ces derniers jours.

Pourquoi c'est faux ? 

D'abord, la page en question n'est pas celle de l'ancien président. Pour reconnaître une page officielle Facebook à coup sûr, on peut se fier à la petite pastille bleue à droite du nom. Voici le vértiable profil de Nicolas Sarkozy. 

(Le profil Facebook de Nicolas Sarkozy © DR)

Ensuite, la photo utilisée pour illustrer ce message ne montre pas une église lyonnaise récemment profannée mais l'église du Bon Pasteur, qui n'est plus utilisée comme lieu de culte depuis les années 80. D'après Rue 89 Lyon, les étudiants des Beaux Arts s'en sont servit comme lieu d'exposition. On retrouve d'ailleurs l'autel couvert de tags sur ce site d'exploration urbaine.

(L'image utilisée pour illustrer le message sur les profanations © DR)
Enfin, le message évoque "cinq églises profanées en trois jours à Lyon" mais "aucune réaction politico/médiatique ". Or une rapide recherche permet de voir qu'une série de vols est effectivement en cours dans les églises de l'Ain. Une information relayée à de multiples reprises par plusieurs médias locaux et nationaux.

(Une fausse page Facebook de Nicolas Sarkozy s'émeut de profanations d'églises à Lyon © capture d'écran de Facebook)