Le vrai du faux numérique, France info

Non, chaque migrant ne touche pas 1.000 euros par mois

C'est un petit texte largement partagé depuis maintenant plusieurs semaines. Intitulé "GROS COUP DE COLÈRE", il affirme que chaque migrant va toucher plus de 1.000 euros par mois durant six mois. Faux.

(Le "GROS COUP DE COLÈRE" sur les migrants a tout faux © Capture d'écran Twitter)

"Les migrants touchent plus que les travailleurs pauvres", "les migrants sont mieux traités que les SDF français". Deux formules qui reviennent inlassablement depuis maintenant plusieurs mois sur les réseaux sociaux. Sauf qu'elles se basent sont des chiffres complétement faux. 

En l'occurrence, le texte intitulé "GROS COUP DE COLÈRE" affirme donc que "chaque migrant va toucher plus de 1000€ par mois durant six mois afin de s'installer dans notre pays, et ensuite ils toucheront le RSA ". 

Pourquoi c'est faux ? 

Il existe bien une aide financière pour les migrants... mais uniquement ceux qui demandent l'asile en France, pour qui l'accès au marché du travail est impossible sur les neuf premiers mois après leur arrivée.

Cette aide, l'allocation pour demandeur d'asile, est versée à condition d'être majeur et d'avoir des ressources inférieures au RSA. Son montant dépend de la taille de la famille et de son hébergement. Pour un migrant seul hébergé en foyer d'accueil, l'aide est de 200 euros par mois. On est donc très très loin du millier d'euros annoncé. 

En ce qui concerne le RSA pour les migrants arrivés recemment, il n'est accessible qu'à ceux qui ont effectivement obtenu le statut de réfugié. Cela concerne environ le quart des 79.000 demandes d'asile l'an dernier. 

(Le "GROS COUP DE COLÈRE" sur les migrants a tout faux © Capture d'écran Twitter)