Le vrai du faux numérique, France info

Le grand retour de la fausse lettre xénophobe de Michel Sardou

Le chanteur avait annoncé un dépôt de plainte l'an dernier après l'apparition sur Facebook d'un texte qui lui était attribué à tort... visiblement, ça n'a pas suffi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le grand retour de la fausse lettre de Michel Sardou © Capture d'écran Facebook)

C'est une nouvelle illustration que les rumeurs sur les réseaux sociaux, c'est un peu comme un chewing-gum sous la chaussure, c'est désagréable, ça colle et on n'arrive jamais vraiment à s'en débarrasser.

En l'occurrence, le chewing-gum, c'est donc une lettre attribuée au chanteur Michel Sardou. Un texte adressé à François Hollande dans lequel il est écrit : "Les mafias chinoises, les Africains polygames et autres maquereaux roumains on n'en veut pas". 

Une menace de plainte qui n'a pas suffi

Près de 25.000 partages sur Facebook ces trois dernières semaines pour cette lettre... que n'a jamais écrite Michel Sardou. Le Vrai du faux avait d'ailleurs déjà démonté cette rumeur.

A l'époque, Michel Sardou avait annoncé des poursuites judiciaires contre "celui qui a publié cette horreur". Mais apparemment, ni cette déclaration musclée ni l'annonce d'une plainte par le chanteur n'ont suffi à faire taire la rumeur.

 

(Le grand retour de la fausse lettre de Michel Sardou © Capture d'écran Facebook)