Le vrai du faux numérique, France info

Le corps d'Aylan n'a pas été déplacé pour rendre la photo plus émouvante

D'après une théorie partagée sur les réseaux sociaux, la photo du petit corps qui a fait le tour du monde serait une mise en scène des médias pour mieux émouvoir l'opinion public. C'est faux.

(Non, le corps d'Aylan n'a pas été déplacé pour rendre la scène plus photogénique © Capture d'écran Wikistrike)

L'émotion suscitée par la photo de l'enfant kurde mort noyé serait donc le fruit d'une machination des médias. Le corps, nous explique notamment le site Wikistrike, a été "découvert dans des rochers. Il a ensuite été déplacé par les photographes turcs dans un endroit plus photogénique et mis dans une position plus dramatique afin de jouer sur l'émotion de l'opinion publique internationale ".

Pour prouver la mise en scène, on nous montre une photo censée montrer le véritable lieu de découverte du corps du petit garçon de trois ans. L'image montre effectivement le corps d'un enfant entre des rochers. Il aurait donc été déplacé sur une plage voisine.

Pourquoi c'est faux ? 

Quand on compare les deux photos, on se rend compte d'abord que les semelles des chaussures de l'enfant ne sont pas de la même couleur d'une image à l'autre. Mais surtout, une rapide recherche permet de voir l'enfant des rochers sous un autre angle et le constat est évident : ce n'est pas Aylan mais une victime plus âgée.

C'est le témoignage de la photographe de la désormais célèbre photo d'Aylan qui nous apprend l'identité de la deuxième vicitme: il s'agit de Galip, son grand frère. Dans une interview donnée à CNN Turk, Nilufer Demir explique avoir découvert le deuxième corps après s'être éloigné de la plage où a été découvert Aylan : "Il était allongé de la même façon. Il avait aussi son t-shirt, son short et ses chaussures", explique notamment la photographe turque. 

(Non, le corps d'Aylan n'a pas été déplacé pour rendre la scène plus photogénique © Capture d'écran Wikistrike)