Covid : les personnes vaccinées sont-elles onze fois plus hospitalisées que celles non-vaccinées dans les Pays de la Loire, comme l'affirme un tweet ?

Ce chiffre, véhiculé par un tweet, est en réalité une mauvaise interprétation des données de la Drees sur le nombre de cas et d’hospitalisations pour suspicion de Covid dans les Pays de la Loire.

Article rédigé par
Antoine Deiana - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Ce Tweet affirme que dans les Pays de la Loire, il y a 11 fois plus de vaccinés que de non-vaccinés à l'hôpital. C'est faux ! (CAPTURE ECRAN TWEET)

Une publication sur Twitter, partagée plus de 3 000 fois, affirme que, selon les derniers chiffres de la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), il y aurait onze fois plus de vaccinés que de non-vaccinés à l'hôpital dans les Pays de la Loire.

Le tweet présente aussi un graphique censé représenter le nombre d'hospitalisations selon le statut vaccinal des personnes. Les chiffres de la Drees sont ici mal interprétés et l'affirmation est donc fausse.

Onze fois plus de vaccinés à l'hôpital le 26 octobre

La Drees présente bien les données régionales sur le nombre de cas et d'hospitalisations selon le statut vaccinal des patients, sauf ce tweet présente les entrées à l'hôpital quotidiennes brutes. Le problème avec ces chiffres est qu'ils sont variables d'un jour sur l'autre, comme le montre le graphique, en dents de scie.

Ainsi, le 26 octobre 2021, dans les Pays de la Loire, onze personnes vaccinées sont entrées à l'hôpital pour suspicion de Covid contre une personne non-vaccinée, ce qui correspond au chiffre présenté dans ce tweet. En suivant cette logique, on peut aussi s'intéresser au 20 septembre, où six personnes non-vaccinées sont entrées à l'hôpital pour suspicion de Covid contre aucune vaccinée.

Pour avoir la répartition des entrées moyennes à l'hôpital pour suspicion de Covid, en fonction du statut vaccinal des patients, il faut lisser ces chiffres sur les sept derniers jours. Sur la semaine du 25 au 31 octobre, on note 76 admissions chez les vaccinés contre vingt chez les non-vaccinés. Ce qui fait 3,8 fois plus de vaccinés que de non-vaccinés admis à l'hôpital et non pas onze fois plus.

Il faut relativiser ces chiffres

Pour que ces chiffres aient du sens et juger de l'efficacité, ou de l'inefficacité, de la vaccination sur les hospitalisations, il faut les rapporter à la taille de chaque population considérée. D'un côté les vaccinés admis à l'hôpital par rapport à l'ensemble des vaccinés dans les Pays de la Loire et de l'autre, la même chose, mais pour les non-vaccinés.

On constate qu'entre le 4 et 31 octobre, selon les chiffres de la Drees, il y a eu 194 admissions hospitalières de personnes vaccinées sur un total de 2,6 millions de vaccinés dans les Pays de la Loire. À l'inverse, sur la même période, il y a eu 72 hospitalisations pour suspicion de Covid chez les non-vaccinés sur une population de 250 000 Ligériens non-vaccinés, éligibles à la vaccination.

Entrées en hospitalisation pour un million de personnes dans les Pays de la Loire (CAPTURE ECRAN - DREES)

Comme le montre le graphique de la Drees ci-dessus, pour comparer les risques d'hospitalisation selon le statut vaccinal des personnes, il faut calculer le nombre d'admissions par million de vaccinés ou non-vaccinés. Ainsi entre le 4 et le 31 octobre, sur un million de non-vaccinés, on enregistre 288 admissions, et sur un million de vaccinés, il y a eu 75 admissions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le vrai du faux numérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.