Cet article date de plus de deux ans.

Le rendez-vous du Particulier. Comment réduire sa facture de fioul

écouter (5min)

Aujourd'hui, des conseils pour réduire sa facture de fioul dans notre rendez-vous avec le mensuel "Le Particulier" de février. Un dossier signé Pascal Frasnetti. Premier conseil, pensez à faire jouer la concurrence. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Un livreur de fioul domestique. (Photo d'illustration)
 (MAXPPP)

Le mensuel Le Particulier du mois de février qui vient de sortir en kiosque nous propose une lecture bien utile pour réduire sa facture de fioul. Trois millions de foyers français sont concernés. Pascal Frasnetti a enquêté pour Le Particulier.

franceinfo : Premier conseil comme souvent : faire jouer la concurrence

Pascal Frasnetti : D’abord au niveau local, le fioul n’est pas comme l’électricité ou le gaz une énergie de réseau, donc ce sont souvent des structures régionales ou départementales qui viennent avec leurs camions. La compétition est parfois rude dans certaines zones entre les petits distributeurs indépendants, les enseignes de la grande distribution comme Leclerc ou Carrefour, mais aussi les fournisseurs de carburants comme Total ou Avia.

Bref on peut contacter plusieurs fournisseurs mais on peut aussi aujourd’hui passer par des plates-formes en ligne : il en existe deux, FioulMarket et FioulReduc, qui proposent la mise en relation directe avec des fournisseurs partout en France, et permettent de trouver le meilleur prix.  

On entend souvent qu'il vaut mieux commander l'été ou la demande est en baisse et les prix plus bas. C'est une idée reçue ?

Oui, tout dépend en fait du prix du pétrole, qui représente 45% du montant de la facture, le solde étant constitué des taxes, du raffinage et autres coûts de transport. Si vous achetez via une plate-forme internet, vous pouvez laisser une alerte pour savoir si le prix moyen du fioul franchit un seuil à la hausse ou la baisse. LE conseil à donner, c’est surtout de ne pas attendre le dernier moment : vous pouvez gagner 50 à 60 euros, en choisissant une livraison à 5 jours, plutôt qu’une livraison à 24 heures.  

Plus on achète de fioul, moins on le paiera cher. Il faut donc privilégier les gros volumes et pourquoi pas les achats en groupe ?

Tout à fait, on a évoqué les camions qui viennent remplir votre cuve, évidemment les fournisseurs n’ont pas intérêt à revenir souvent chez vous, donc ils proposent tous un barème dégressif, généralement à partir de 1 000 litres commandés. Vous obtenez ainsi 3 à 5% de réduction. Et puis, vous l’évoquiez, on peut s’intéresser aux achats groupés qui fleurissent en ligne : ils permettent de faire profiter tous les clients des avantages tarifaires réservés aux commandes de gros volumes. Les commandes sont regroupées généralement sur la base d’une même commune. Là encore, on peut obtenir 3% de réduction.  

On a parlé du remplissage de la cuve, mais au bout de la chaine, il y a la chaudière elle-même. Une chaudière bien entretenue et une chaudière moderne, c'est plus économe

L’entretien annuel de la chaudière est obligatoire. Tout le monde ne le fait pas mais cet entretien prolonge la durée de vie de la chaudière et permet de consommer moins. Et puis, bien sûr, une chaudière moderne permet de réaliser des économies : 15 à 30% de consommation en moins avec une chaudière au fioul à condensation, donc qui récupère la chaleur produite par la vapeur d’eau dégagée pendant la combustion.  

Le gouvernement veut bientôt qu'on parle au passé de ces chaudières au fioul, réputées polluantes. Changer d'énergie plus radicalement, c'est un moyen de réduire sa facture, le fioul coûte plus cher que le reste ?

Alors le gouvernement incite les usagers à sortir du fioul au profit notamment du gaz ou d’une pompe à chaleur, c’est vrai qu’il existe des aides, notamment la prime coup de pouce chauffage et puis l’aide Ma Prime Renov’. Mais d’une part leur montant dépend de vos revenus. Et d’autre part, tous les ménages n’ont pas accès au gaz et les pompes à chaleur ne sont pas toujours la panacée, notamment dans les régions froides ou pour des logements mal isolés.

Dans ce cas, le conseil peut être de garder sa cuve à fioul pour s’en servir de chauffage d’appoint pendant l’hiver. Pour ne pas se tromper dans le mode de chauffage, faites appel à un installateur présentant plusieurs qualifications au titre du label reconnu garant de l’environnement. Il optera pour le bon équipement de manière objective.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.