Cet article date de plus de huit ans.

Pourquoi les Egéries n'ont pas de masculin ?

écouter (5min)
Une question de vocabulaire aujourd'hui à propos de Ioulia Timochenko. A peine libérée de prison, s'adressant de son fauteuil à la foule rassemblée place Maïdan à Kiev, lors de cet extraordinaire moment qu'ont fait vivre les reporters de France Info aux auditeurs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Une auditrice s'interroge sur le qualificatif employé par la plupart des médias pour présenter Ioulia Timochenko  comme étant l'égérie de la révolution orange en Ukraine .

Pourquoi utiliser ce  mot ?

D'où vient-il ?

A-t-il un équivalent masculin ?

Pourquoi utilise t-on ce mot pour les femmes et pas son équivalent  masculin pour les hommes ?

Cette question a tellement retenu l'attention de l'équipe d'Espace Public qu'elle a décidé d'en faire le mot de la semaine pour inviter les auditeurs à réagir sur ce mot eux aussi.

Afin d'avoir quelques points de repère, c'est à Jeanne Bordeau, que Jérôme Bouvier a demandé d'offrir son regard sur ce mot Egérie .

Jeanne Bordeau est linguiste et artiste. Enseignante à la Sorbonne et peintre qui a pris les mots -les mots de l'actualité- pour matériau.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.