Le rendez-vous du médiateur, France info

Le rendez-vous du médiateur. Roxana Maracineanu succède à Laura Flessel et la place du sport féminin sur franceinfo

Premier rendez-vous sur l’antenne de franceinfo avec Emmanuelle Daviet, nouvelle médiatrice des antennes de Radio France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu et sa prédecesseure Laura Flessel, lors de la passation de pouvoirs, le 4 septembre 2018. 
La nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu et sa prédecesseure Laura Flessel, lors de la passation de pouvoirs, le 4 septembre 2018.  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Aujourd'hui on parle sport et politique avec la démission de la ministre des Sports, l'ex-escrimeuse Laura Flessel, la nomination de Roxana Maracineanu, et la place du sport féminin à l'antenne. Erik Kervellec, directeur de la rédaction de franceinfo est au micro de la nouvelle médiatrice des antennes de Radio France, Emmanuelle Daviet.

Le départ surprise de Laura Flessel, ministre des Sports

C'était l’une des personnalités les plus populaires du gouvernement. Laura Flessel, mardi dernier, a indiqué partir pour des raisons personnelles. Quelques heures plus tard, une source proche du dossier a affirmé à l’AFP que sa démission était liée à une enquête ouverte sur "sa situation fiscale", confirmant ainsi les informations de Médiapart et du Canard Enchainé.

Comment cette information  a-t-elle été traitée par la rédaction ?

Erik Kervellec, directeur de la rédaction de franceinfo : Avec les mêmes règles que nous appliquons à toutes les informations. Si une information vient d'un autre média, si la source n'est pas clairement identifiée, on prend le temps de vérifier les faits. On ne donne pas l'information à l'antenne sans cette précaution.

Mardi, l'agence interne n'a jamais réussi à avoir la confirmation de cette démission de la ministre. C'est pourquoi nous avons retenu l'information. Elle a été donnée le lendemain à l'antenne. Invité mercredi matin sur franceinfo, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics a indiqué qu’il était tenu au secret fiscal, et qu’à ce titre, il ne faisait aucun commentaire sur aucune situation.

Objectif et fonctionnement de l'agence franceinfo

L'objectif est la certification de l'information, c'est essentiel, souligne Erik Kervellec. On parle beaucoup des fausses informations. Oui, il faut s'en prévenir au quotidien. difficile vue la prolifération des canaux de diffusion notamment sur le numérique et la vitesse de propagation de l'information. Toute la rédaction s'aligne derrière l'agence, elle est le passage obligé avant la diffusion d'une information sur tous les supports. Cela met l'antenne dans une situation paradoxale, puisqu'on finit par interroger un ministre. Ce travail de certification est indispensable pour être crédible.

Roxana Maracineanou, championne du monde, médaille d’argent  aux JO de Sydney en 2000, succède donc à Laura Flessel au poste de ministre des Sports


Sa nomination a des incidences sur la carrière de son mari. Apportons des éléments de contexte pour que chacun comprenne : le mari de la nouvelle ministre des Sports est un journaliste très connu sur les antennes de Radio France, en particulier à franceinfo et à France Inter. C’est Franck Ballanger, de la direction des sports de Radio France.

L’époux de la ministre des Sports continuera-t-il à exercer son métier de journaliste sportif sur les antennes ? Une décision a-t-elle été prise à ce sujet ?

Une décision a été prise, souligne Erik Kervellec. Franck Ballanger va quitter la direction des sports de Radio France, provisoirement. Il y reviendra s'il le souhaite, dès que sa compagne ne sera plus en responsabilité. L'idée c'est de ne mettre personne dans l’embarras.


Il y a une jurisprudence à Radio France. On se pose la question à chaque fois : il y a-t-il conflit d'intérêts ? Si oui, il faut trouver une solution au plus vite. C'est le cas, ici. Si un journaliste est candidat à une élection, il ne peut plus exercer son métier de la même manière.

Le manque de visibilité du sport féminin sur les antennes : autre sujet lié au sport mais sujet récurrent chez les auditeurs

L’antenne de franceinfo n’est pas la seule concernée par ces remarques. Le constat est toujours le même : les résultats des sportives sont moins donnés ou commentés, elles sont trop peu interviewées, nous disent les auditeurs.

C'est vrai que nous parlons moins du sport au féminin. C'est à l'image de notre société, par exemple à cause du nombre de licenciés ou des sommes d'argent considérables qui circulent dans les disciplines masculines.

Il est peut-être aussi intéressant de noter qu’il y a un manque  de communication, et d’informations données sur le sujet aux journalistes, pour qu’à leur tour, ils puissent relayer les infos. Un seul exemple : en football, les dépêches d’agence donnent les informations des matchs de la ligue 1. En revanche, il est beaucoup plus difficile de trouver des résultats sur la journée de D1 féminine. Donc du côté des instances sportives, il y a peut-être aussi une réflexion à engager sur le développement de la communication du sport féminin ?

Les efforts doivent être partagés, aux journalistes de les faire, mais aussi aux responsables des fédérations.

La nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu et sa prédecesseure Laura Flessel, lors de la passation de pouvoirs, le 4 septembre 2018. 
La nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu et sa prédecesseure Laura Flessel, lors de la passation de pouvoirs, le 4 septembre 2018.  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)