Le rendez-vous de la médiatrice, France info

Le rendez-vous du médiateur. Les réseaux sociaux, info ou intox ?

Les réseaux sociaux deviennent de plus en plus une source d’informations, parfois unique, notamment pour les plus jeunes. Les grands médias, comme France Info et toute la presse française, y sont présents avec des informations fiables et vérifiées. Mais on y trouve également une multitude d’informations orientées, fausses ou extrémistes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
ReputationLab
ReputationLab (ReputationLab)

Décryptage avec Nicolas Vanderbiest enseignant à l’Université catholique de Louvain et spécialiste des réseaux sociaux

Informations fausses propagées par Twitter ?
Exemple, le 14 août dernier, un soi-disant attentat à Juan Les Pins. Cela part pourtant d’une information exacte : un mouvement de foule. Sur Twitter, il y a toujours un fond de vérité qui va permettre de confirmer la rumeur, rumeur répercutée par des gens qui ne sont pas sur place. L’affirmation de la rumeur est toujours plus visible que la rumeur elle-même

Les extrêmes de droite et de gauche sont-ils devenus des experts dans la façon de détourner les faits ?
Les études de Nicolas Vanderbiest montrent que ces mouvements extrémistes partent d’une information exacte mais partielle pour accréditer des mensonges. 

Ils captent des actualités réelles, les montent en épingle et les tirent vers leurs thèses extrémistes. C’est aussi une manipulation, même si à la base l’info est vérifiée. Elle est manipulée dans le sens du complotisme. Cela est fait pour entretenir l’idée que "les médias officiels ne nous disent pas tout".

ReputationLab
ReputationLab (ReputationLab)