Le rendez-vous de la médiatrice, France info

Le rendez-vous du médiateur. La "ré-information", comment cela fonctionne ?

Emmanuelle Daviet la médiatrice des antennes reçoit le journaliste Thomas Huchon de "Spicee" sur le thème de la ré-information.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
le site de Thoma Huchon
le site de Thoma Huchon (Conspi hunter logo spicee)

La ré-information, c'est le thème du rendez-vous de la médiatrice de Radio France, Emmanuelle Daviet. Avec les précisions du journaliste Thomas Huchon de Spicee.

À quel moment est apparue la notion de "ré-information" ?

C'est une notion qui est apparue dans les années 2000 et qui a été popularisée notamment par l'extrême droite afin de qualifier une opération qui voudrait ré-informer les citoyens. Cela part du postulat que les médias professionnels mentent à la population. La ré-information est ce qu'on appelle aujourd'hui "fake news", la théorie du complot.

Ces sites de ré-information font-ils partie de la "complot-sphère" ?

La complot-sphère est l'agrégation de tous les sites qui prétendent ré-informer les gens, qui vont diffuser les théories du complot. Ils sont très liés à l'extrême droite. Ce sont des personnalités qui estimaient ne pas pouvoir s'exprimer suffisamment dans les médias qui ont créé leur propre média et des espaces où ils vont pouvoir tenir des propos beaucoup plus libres. La complot-sphère représente à peu près 400 à 600 sites internet environ, très liés à une idéologie d'extrême droite ou à des courants de pensées qui s'en approchent.

Qui sont actuellement les représentants de la "ré-information" dans les médias en France ?

On peut citer Eric Zemmour ou Charlotte d'Ornellas qui nous a démontré par l'absurde récemment les limites de la ré-information. On est face à un phénomène sérieux. Utiliser des mensonges pour arriver à ses fins est une forme de manipulation.

Ces représentants de la réinformation bénéficient-ils d'une audience importante ?

Les principaux sites de la complot-sphère trouvent une audience importante ; exemple le site d'Alain Soral qui voit passer plusieurs millions de visiteurs par mois.

Quels dangers pour la démocratie ?

Il est impossible de ne pas voir un lien entre la montée des populismes en Europe et l'augmentation de l'audience de tous ces sites d'information. Il ne faut pas considérer cela comme un combat loyal, on est face à des menteurs qui cherchent à manipuler des populations pour attaquer la démocratie.
Il va falloir s'attaquer à ces propos et convaincre les indécis.

le site de Thoma Huchon
le site de Thoma Huchon (Conspi hunter logo spicee)