Cet article date de plus de huit ans.

De l'électricité pour l'Afrique

écouter (35min)
Un projet d'entrepreneuriat social pour amener l'électricité bon marché dans des villages africains
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Le récit du matin sur France Info nous emmène en Afrique... L'Afrique où il y a du soleil, mais pas toujours de l'électricité. Au Sénégal par exemple, 14 000 villages sont sans électricité, et comme il serait trop cher de les rélier au réseau, il faut trouver autre chose. C'est ce que fait Alexandre Castel, un jeune entrepreneur de 27 ans, diplômé des Mines et d'HEC.

C'est nouvelobs.com qui raconte son projet. On ne peut pas dire qu'il a choisi la facilité. Au lieu d'accepter un paisible CDI dans un groupe français, il a choisi de créer son entreprise, et pas n'importe où : Station Energy, c'est son nom, est implantée depuis un an au Sénégal, en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso.

Station Energy a la fierté de relever de l'"entrepreneuriat social" - ce secteur en plein essor, qui entend démonter que l'on peut développer des projets socialement utiles sans avoir à renoncer aux bénéfices commerciaux. L'entreprise d'Alexandre Castel vend des panneaux solaires aux particuliers africains.

Plus original, elle loue à la semaine des batteries chargées au solaire, destinées aux villageois qui n'ont pas accès au réseau électrique. Une solution légère basée sur le principe de la consigne, comme pour les bouteilles de gaz.

Et c'est là que ça devient intéressant. Car cette formule permet de fournir l'électricité à des tarifs deux fois moins élevés que les prix du réseau.

Alexandre Castel ne veut s'appuyer ni sur des militants, ni sur des philanthropes, mais sur des citoyens qui font du business et qui participent au développement économique de l'Afrique.

Un pari pas si fou que ça dans le contexte africain. Car de plus en plus d'économistes se penchent sur ce qu'ils ont baptisé la base de la pyramide sociale du monde. Autrement dit, ces 4 milliards de Terriens vivant avec moins de 2 dollars 50 par jour. Un réservoir extraordinaire de potentiels consommateurs à qui il faut fournir du matériel pas cher, simple d'utilisation et robuste – exactement comme les batteries de Station Energy. Conclusion d'Arnaud Gonzague sur nouvelobs.com : le soleil brille pour tout le monde, surtout en Afrique, mais certains savent le rendre à la fois utile et profitable.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.