Le cyclisme féminin à l'assaut du Tour de France et les non-vaccinés divisés par la fin de la gratuité des tests

écouter

Aujourd'hui Le Quart d'Heure vous emmène sur la grande boucle... version féminine. Le Tour de France Femmes va faire son retour en 2022, après 12 ans d'absence, et c'est une étape symbolique pour les coureuses qui demandent plus de parité. Et puis, les tests antigéniques et PCR vont devenir payants à partir de demain : que vont faire les jeunes Français qui se sont refusés jusqu'à présent à se faire vacciner ? 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une étape de l'UCI World Tour féminin à Pau, en juillet 2019. (LAURENT LAIRYS / MAXPPP)

Comment inciter les Français à se faire vacciner ? Après avoir mis en place le pass sanitaire, rendu le vaccin obligatoire pour un certain nombre de professionnels, l'exécutif mise sur l'argument financier : à partir de demain, il faudra débourser environ 25 euros pour un test antigénique, 45 euros pour un test PCR. 

Une mesure qui va bouleverser la vie de certains des 7 millions d'adultes qui ne sont pas vaccinés, notamment ceux qui avaient fait du coton-tige dans le nez un geste quasi-quotidien. C'est le cas de Lorenzo, fonctionnaire de 29 ans, qui a réalisé "une cinquantaine de tests depuis l'été", et qui s'apprête à se faire vacciner à contre-coeur. En revanche, Camille 24 ans ne veut pas se résoudre aux vaccins et se prépare à réduire sa vie sociale pour ne pas avoir à payer trop de tests, qu'elle réservera "aux week-ends ou aux mariages".

Le Quart d'Heure se penche aussi ce soir sur le cyclisme féminin, qui lutte pour davantage de parité. Ce matin, le parcours du Tour de France 2022 a été dévoilé, et les organisateurs ont annoncé à cette occasion le retour du Tour de France Femmes, qui n'avait pas eu lieu depuis 2009, faute de sponsors. Cette édition féminine, qui sera composée de 8 étapes, est une étape importante pour les coureuses : "on attend ça depuis longtemps" assure Juliette Labous, "c'est ce qui nous manquait pour que les gens s'intéressent vraiment au cyclisme féminin". 

Fanny Lechevestrier, journaliste au service des sports de Radiofrance, détaille toutes les avancées du cyclisme féminin, même si la parité n'est pas encore au rendez-vous, comme en témoigne la récente polémique sur les primes de Paris-Roubaix.

Retrouvez "Le Quart d'Heure" du lundi au vendredi sur franceinfo, sur l'application Radio France et toutes les autres applications de podcast (Spotify, Apple podcasts, Podcast Addict, Deezer ...).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.