Cet article date de plus de sept ans.

Tunisie : la musique électronique au secours du tourisme

écouter (5min)
Tozeur, dans le sud tunisien, était avant la révolution qui a mis fin au règne de Ben Ali une destination prisée des Français. Mais les événements des dernières années ont porté un coup à ce tourisme. Une catastrophe pour la région, qui a lancé avec le ministère du Tourisme, un festival de musique électronique pour faire revenir les vacanciers.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

L'hiver, beaucoup de Français se rendaient à Tozeur pour y apprécier la chaleur du désert. Mais depuis 2011, dans un pays miné par la montée du terrorisme, perturbé par le chaos régnant dans la Libye voisine, les touristes ne viennent plus en Tunisie.

Encore moins dans le sud du pays, zone fortement déconseillée par le ministère français des Affaires étrangères. Tozeur n'est pas dans cette zone, mais à la limite de cette zone, ce qui est suffisant pour décourager les tour-opérateurs et les touristes.

Du 21 au 23 février, un festival de musique électronique a réuni 5.000 personnes. Une opération soutenue par le ministère tunisien du Tourisme pour prouver que la région est sans danger et inciter les vacanciers à y revenir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.