Le plus France Info, France info

50 ans de la Maison de la Radio : les secrets des sous-sols

La Maison de la Radio, où sont installées toutes les antennes nationales de Radio France, fête samedi ses 50 ans. Elle a été inaugurée le 14 décembre 1963 par le Général de Gaulle. France Info vous propose de la découvrir, avec une visite guidée des sous-sols, ces "trésors cachés". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

La visite commence dans les sous sols, des sous-sols où tout avait été prévu, et même des abris anti-atomiques. Quand le permis de construire de la Maison de la Radio est déposé en 1954, on est en pleine guerre froide.

Quatorze abris anti-atomique

Quatorze abris anti-atomiquesont donc été construits le long du couloir circulaire du sous-sol. Ils existent encore. On pouvait sortir de ces abris, le moment venu, grâce à quatre galeries qui passent sous le bâtiment et sous les égouts.
Evidemment, ils n'ont jamais servi. Ils sont utilisés depuis de nombreuses années comme lieux de stockage.

On y trouve notamment les gilets pare-balles des journalistes qui partent en mission sur des terrains de guerre. Et ces abris ne sont pas prêts de disparaître car c'est sur eux que repose le bâtiment. L'épaisseur de leurs murs en fait d'excellentes fondations.

La plus vieille installation géothermique de Paris

Au sous-sol de la Maison de la Radio, il y a une autre curiosité : le bâtiment possède en effet la plus vieille installation géothermique de Paris. Grâce à laquelle, depuis son origine, il est quasiment autonome en énergie.

L'ancien forage réalisé en 1956 se trouvait au centre du bâtiment. L'installation d'origine n'existe plus : elle a fait peau neuve à l'occasion des travaux de réhabilitation du bâtiment. Il y a maintenant de nouveaux forages à 40m de profondeur devant la façade de la maison de la radio.

La discothèque, un trésor caché de la radio 

Mais la Maison de la Radio, c'est aussi un lieu de culture. Et parmi les endroits méconnus, il y a la discothèque. Celle-ci joue un rôle-clé pour les antennes et pour les deux orchestres de Radio France. C'est un de ses trésors. .

Créée en 1944 par la Radiodiffusion française, cette discothèque est aujourd'hui la plus importante d'Europe avec 1.500.000 objets : CD, 33 tours, 45 tours, 78 tours... On y trouve même des cylindres de cire, l'ancêtre du 78 tours. Dans le stock de la Maison de la Radio, il faut se faufiler derrière des rayonnages de CD pour découvrir ces cylindres dans deux petits placards.

►►► A VOIR AUSSI | La galerie photo, pour voir les coulisses des travaux de la maison de la radio

Plus de 500.000 vinyles

Ces cylindres, trop fragiles pour être déplacés, sont restés ici au milieu de 250.000 CD. Mais depuis 2004, il faut se rendre aux portes de Paris dans un immense entrepôt de 3.000 m² pour découvrir la majeure partie du fond de la discothèque.

Et notamment tous les vinyles : il y en a plus de 500.000. Ainsi que de nombreuses choses rares ou étonnantes. Il y a encore beaucoup d'autres lieux insolites à la Maison de la Radio, comme l'atelier de restauration des disques ou le magasin des instruments. Même en travaillant ici depuis des années, on peut donc faire d'incroyables découvertes.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

(©)