Le pitch start-up, France info

Le pitch start-up. Laïka, le robot de compagnie pour chiens

La start-up française Camtoy développe un petit robot permettant de surveiller son chien à distance et d’interagir avec lui, manuellement ou de manière automatique.   

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Thomas Samtmann, co-fondateur de Camtoy, est l’invité du Pitch Start-Up 

A quoi sert exactement ce robot pour chiens ?

Thomas Samtmann : Laïka va permettre à tout propriétaire de chiens d’interagir à distance avec son animal. Il suffira de prendre le contrôle du robot avec son smartphone et on pourra le déplacer à distance et bénéficier d’un retour vidéo, grâce à la caméra intégrée, afin de voir son chien. Cela permettra d’être alerté si le chien aboie de manière répétée, pour éviter de nuire au voisinage. Le propriétaire pourra alors lui parler à distance. Nous avons également intégré un lanceur de friandises permettant de détourner l’attention du chien en cas de besoin.

Êtes-vous certain que les chiens vont apprécier votre robot ?

Thomas Samtmann : Nous avons effectué plus de 150 tests avec des vétérinaires et des ethnologues et nous sommes persuadés que la cohabitation se passera bien. Laïka a la forme d’un petit tonneau, avec deux roues latérales. Il a été conçu pour n’offrir aucune prise au chien qui voudrait le prendre dans sa gueule. Un autre modèle pour chat est à l’étude.

Quand ce produit sera-t-il disponible et à quel prix ?

Thomas Samtmann : Nous sommes une start-up incubée à Station F. Le produit est encore en développement. Nous prévoyons de le faire fabriquer en France ou en tout cas en Europe mais pas en Chine. Il devrait sortir au printemps 2018 au prix d’environ 300 euros pour le robot seul, et 400 euros avec une base de rechargement en plus et un traqueur, à fixer au collier du chien, pour permettre le mode autonome du robot.