Le monde est à nous, France info

Succession de cyber-attaques aux-Etats-Unis et en Europe

Des attaques informatiques à répétition commencent à inquiéter sérieusement. La dernière attaque de grande ampleur a touché les États-Unis pendant des mois.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le statue de la Liberté et le drapeau américain. Photo d\'illustration.
Le statue de la Liberté et le drapeau américain. Photo d'illustration. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Pour donner une idée de l’importance de cette attaque informatique, il faut savoir, explique le sénateur américain Mitt Romney, que c’est comme si des bombardiers russes avaient survolé l’ensemble du territoire américain pendant des mois sans être repérés. L’attaque a commencé en mars dernier. Des pirates ont infiltré un logiciel de surveillance au moment de sa mise à jour et ont contaminé des dizaines de milliers d’entreprises partout dans le monde mais aussi des institutions politiques américaines.

Tous les pays sont concernés

Attaque aux États-Unis, mais aussi attaques en Europe. L'Agence européenne des médicaments, basée à Amsterdam, a été touchée aussi. C’est elle qui gère le contrôle des médicaments de l’ensemble des 27 États membres. Les pirates ont volé des données ultra-sensibles sur les vaccins contre le coronavirus, ceux de Pfizer et BioNTech.

Les Américains accusent les Russes et les Chinois, qui eux démentent formellement. Il peut aussi s’agir d’espionnage industriel même si la puissance des attaques laisse imaginer que ce sont bien des États qui se cachent derrière tout cela. Pour être tout à fait honnête, on peut imaginer que personne dans ce domaine n’a les mains propres. Ce qui est inquiétant, c’est la vulnérabilité dans laquelle nos sociétés se trouvent. Un talon d’Achille dont ont conscience les politiques, notamment en Europe qui envisagent de sanctionner et de donner des moyens contre les cyberattaques.

Des conséquences sur notre monde

C’est la vulnérabilité de notre civilisation toute entière qui peut être en jeu car le monde que l’on bâtit est aussi puissant que fragile. Quand on sait que les pirates s’attaquent aux secteurs de la finance, de l’énergie ou encore à celui de la santé et quand on ajoute à cela l’arrivée de l’intelligence artificielle, il y a vraiment du soucis à se faire.

Il faut savoir que toutes les civilisations qui ont disparu ou perdu de leur puissance . ont été confrontées soit à des problèmes de guerre, de catastrophes naturelles ou encore de grandes épidémies. Or notre puissance actuelle est aussi puissance d'illusion, très éphémère et il est capital pour notre avenir d’en prendre conscience dès aujourd’hui.

Le statue de la Liberté et le drapeau américain. Photo d\'illustration.
Le statue de la Liberté et le drapeau américain. Photo d'illustration. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)