Grande-Bretagne : le prince Andrew, rattrapé par l'affaire Epstein, est mis au ban par Buckingham

écouter (2min)

Impliqué dans l'affaire Epstein, le prince Andrew, neuvième dans l'ordre de succession au trône britannique, est privé depuis jeudi 13 janvier de ses titres militaires et royaux. La veille, la justice américaine a refusé de classer la plainte qui l'accuse d'agressions sexuelles sur mineure.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le prince Andrew à la cérémonie funéraire du prince Philip, à la chapelle St George du château de Windsor (Grande-Bretagne), le 17 avril 2021. (AFP)

C'est l'histoire du fils préféré devenu paria. Andrew, troisième enfant d’Elizabeth II, naît pourtant sous les meilleures auspices, le 19 février 1960. Collège élitiste dans les landes écossaises, académie de la Royal Navy, en 1982 Andrew sert comme pilote d’hélicoptère lors de la guerre des Malouines. La presse le porte aux nues mais revenu au civil, le prince s'amuse : la fête, les femmes... en une des tabloïds, il devient "Randy Andy" soit "Andy le chaud lapin".

En 1986, le prince Andrew épouse Sarah Ferguson. Rapidement, chacun vit sa vie. Photos de la duchesse d’York en train de se faire sucer les doigts de pied par son conseiller financier au bord d’une piscine dans le sud de la France... Scandale et divorce. Depuis, Andrew est devenu ambassadeur royal du commerce international et de l’industrie britanniques. Il voyage, beaucoup, fréquente des milliardaires et, par l'entremise de sa vieille amie Ghislaine Maxwell, il rencontre Jeffrey Epstein.

Le début d'une descente aux enfers

Le 10 août 2019, Jeffrey Epstein est retrouvé mort dans la cellule où il attendait son procès : c'est un suicide par pendaison d'un prédateur sexuel dont les crimes s'étalent dans les journaux. Trois mois plus tard, le prince Andrew accorde une interview, calamiteuse, à la BBC.

Andrew affirme n'avoir aucun souvenir de celle qui l'accuse d'agression sexuelle, Virginia Giuffre, 17 ans à l'époque, malgré une photo où il la tient par la taille. Il défend son amitié avec Jeffrey Epstein et apparaît désinvolte, sans empathie pour les jeunes victimes du milliardaire.

Le prince Andrew disparait alors de la vie publique. Il n'est aperçu désormais que de loin, à cheval ou au volant de sa Range Rover dans le parc de Windsor. Il est absent de la photo de mariage de sa fille Beatrice en 2020 et, depuis jeudi 13 janvier, privé de ses titres militaires et royaux. Il ne pourra plus se faire appeler "Altesse royale" et la reine ne financera pas ses frais d'avocat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.