Coupe du monde 2022 : le match contre l'Angleterre mobilise le Pays de Galles, sportivement et politiquement

écouter (2min)
La Coupe du monde de football au Qatar a des accents très politiques. Par exemple au Royaume-Uni, en particulier au Pays de Galles qui n’avait plus participé au Mondial depuis 1958.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Supporters gallois lors du match contre l'Iran lors de la Coupe du monde de football au Qatar, le 25 novembre 2022 (NIGEL KEENE / PROSPORTSIMAGES)

Cette participation réveille chez les Gallois une fierté nationale, voire nationaliste. Ce bout de terre collé à l’ouest de l’Angleterre (3,1 millions d'habitants) se passionne pour son équipe de foot. Le supporter numéro 1, c’est l'acteur Michael Sheen. Avant le départ des footballeurs gallois pour le Qatar, il est allé leur rendre visite. Dans sa tirade d’encouragement, qui dure quatre minutes, il est question de fierté galloise, d’un petit pays peuplé d’irréductibles, d’un mur rouge… On est quelque part entre Astérix et le film 300.


Michael Sheen n’en est pas resté là : il s’en prend désormais au prince William, futur roi d’Angleterre,
parce qu’il est allé saluer l’équipe anglaise, dont il patronne la fédération, avant son départ... mais pas les Gallois. Et le prince William porte aussi le titre de… prince de Galles. Sur les réseaux sociaux, Michael Sheen l’a critiqué et il demande à ce que ce titre revienne à un Gallois. Juste avant le début du Mondial, le prince William a corrigé le tir en publiant un message d’encouragement, en anglais et en gallois.

Le match Angleterre-Pays de Galles prend un tour politique

Les deux cousins du Royaume-Uni ont l’habitude de se défier au plus haut niveau au rugby mais pas au foot. Cette rencontre, mardi 29 novembre, dépasse forcément le pur cadre sportif : c'est l'occasion pour le Pays de Galles de dompter le voisin anglais devant le monde entier.

Et après ce Mondial, la fédération galloise envisage de changer son nom, tout simplement. Les dirigeants veulent entreprendre des démarches pour que l’équipe nationale soit appelée Cymru, son nom gallois, et pas Wales, le nom anglais. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.