Le monde de Marie, France info

Le monde de Marie. En Norvège, un symbole runique sur les pull-overs de l'équipe olympique de ski enflamme les esprits

Tous les jours, Marie Colmant revient sur un sujet passé (presque) inaperçu. Vendredi, un motif sur les pulls des skieurs de l'équipe de Norvège fait scandal : ce même symbole a été recupéré par des néo-nazis.

Pulls de la collection \"Viking\" reprise par l\'équipe de ski alpin norvégienne. En cause, le symbole runique \"tyr\", récupéré par des néo-nazis.
Pulls de la collection "Viking" reprise par l'équipe de ski alpin norvégienne. En cause, le symbole runique "tyr", récupéré par des néo-nazis. (DALE OF NORWAY)

C’est une sombre histoire de pull-overs qui agite actuellement la Norvège et plus précisément les pull-overs portés par l’équipe de ski alpin pour les prochains Jeux Olympiques.   

En Norvège, on ne rigole pas avec l’épreuve de ski aux Jeux Olympiques où ils se montrent plutôt redoutables. Mais ça ne rigole pas non plus dès qu’on parle tricot et surtout pull jacquard, ces motifs ancestraux tricotés en bande ou en couronne sur l’encolure ou sur les épaule, qui représentent toutes sortes de choses – le renne restant une indétrônable star.

Le motif de la discorde : une flèche pointée vers le haut

La brouille nationale sur le pull-over de l’équipe olympique de ski, qui a son propre uniforme, tourne justement autour d’un motif. Un motif né du surnom que s’est donné cette équipe : "les attaquants vikings". Et qui inclut une petite flèche pointée vers le haut, un signe tiré de l'alphabet runique et symbole du dieu Tyr, dieu de la guerre et probablement fils d’Odin. La rune a été récupérée par un groupe d’extrême-droite norvégien très actif, qui récupère tout ce qui relève de l’héritage viking comme sien, et qui se réjouit bruyamment de cet uniforme qui proclame, à ses yeux, la supériorité des Vikings.

C’est à cet instant que le monde du tricot prend feu. Une maison d’édition de patrons et grilles de tricot, la référence en matière de grilles jacquard les plus sophistiquées, les plus ancrées dans le patrimoine, a annoncé son refus de publier le modèle, inquiète de voir de cohortes de néo-nazis défiler en pull olympique.

Fureur des Néo-Vikings qui voient dans ce refus de révéler les grilles du pull olympique de ski une renonciation au patrimoine de la Norvège. Des sympathisantes vikings ont juré de retrouver les grilles censurées et de réaliser le modèle envers et contre tous. Le pull maudit est néanmmoins commercialisé, mais la demande est faible. La fédération considère de son côté que les athlètes sont libres de porter le pull qu’ils veulent.

Pulls de la collection \"Viking\" reprise par l\'équipe de ski alpin norvégienne. En cause, le symbole runique \"tyr\", récupéré par des néo-nazis.
Pulls de la collection "Viking" reprise par l'équipe de ski alpin norvégienne. En cause, le symbole runique "tyr", récupéré par des néo-nazis. (DALE OF NORWAY)