Cet article date de plus de quatre ans.

Les Frangines ont envie "d'apporter de la joie, de l’amour aussi, et de rassembler"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, elle reçoit le duo Les Frangines, formé par Jacinthe et Anne, deux sœurs de cœur sur les routes pour une série de concerts après la sortie d’un premier album éponyme en juin dernier. Elle nous parle de cette folle aventure.

Article rédigé par France Info - Elodie Suigo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Les Frangines invitées d'Élodie Suigo. (ELODIE SUIGO / FRANCE-INFO)

Les Frangines avouent ne pas bien se rendre compte de leur ascension dans le paysage musical français puisqu’elles travaillent beaucoup. S’entendre à la radio ou encore se voir à la télévision leur fait peut-être prendre conscience de cette toute nouvelle notoriété mais humblement : "C’est marrant !". Au départ, elles souhaitent juste faire de la musique, passer encore du temps ensemble, "vraiment s’amuser".

L’éclosion

La guitare est l’instrument qui les unit encore plus, et elles apprennent à en jouer seules grâce aux tutos sur internet et en travaillant ensemble. Elles acquièrent les bases et comme une suite logique, accordent à la musique leurs propres compositions ou celles d’autres auteurs. "Même s’il y a déjà une musicalité, un certain rythme dans les poèmes, justement de rajouter de la musique, c’est toujours sympa". Et c’est la mise en musique du poème Demain dès l’aube de Victor Hugo qui les fait sortir de l’ombre. Face à ce succès d’estime, elles lancent un Crowdfunding afin de pouvoir financer ce premier titre et s'enchaînent les soutiens, un premier EP et le repérage de ces 2 talents par une maison de disque.

Cela fait 15 ans que les deux amies se connaissent et ont aussi en commun le goût du voyage sous toutes ses formes : "On adore voyager, partir à l’étranger, rencontrer des nouvelles cultures (…) Et puis, il y a le voyage intérieur, nos musiques s’inspirent aussi de ce qu’on vit". Cet album, comme un autre voyage, elles ont à cœur de le poursuivre sur scène. 

Dans cet album on a mis aussi un peu de nous, on a mis de notre histoire, l’histoire de gens qui nous inspiraient... Il y a plein de choses dedans qui nous tiennent à cœur. Des valeurs qu’on avait envie de véhiculer, de la joie, de l’espoir

Les Frangines

à franceinfo

Les Frangines c’est donc de l’optimisme concentré en boîte mais c’est aussi une conscience, celle que tout ne va pas bien dans ce monde et cette empathie se retrouve dans la chanson Le cri d’Alep même si l’idée première est de redonner de l’espoir : "Elle est née d’une expérience humanitaire au Liban, où il y avait beaucoup de réfugiés syriens et donc cette chanson c’était une forme d’hommage à ces gens qui ont tout perdu, une façon de leur dire que même loin on pensait à eux".  

La scène comme lieu de partage

Les Frangines expliquent en rigolant qu’au début, exposer leur travail aux gens n’était pas quelque chose d’évident : "En fait on a commencé dans la rue, on se faisait violence parce que c’était chaud (…) On se trimbalait avec des caddies, des sacs à dos, des enceintes pourries". Par la suite, accompagnées par leur maison de disque, elles sont amenées à monter sur des grandes scènes, là aussi elles admettent que de se retrouver face à des milliers de personnes est une épreuve : "Il y a un temps d’adaptation". Désormais le public vient pour les voir, les entendre.

Ces deux Frangines n’ont pas fini de semer du bonheur un peu partout parce que c’est leur leitmotiv : "On a envie de vraiment apporter de la joie, de l’amour aussi et de rassembler. On est dans un monde assez sectionné. La musique c’est un des seuls lieux qui restent ou tout le monde est rassemblé pour un truc (…) Il ne reste plus beaucoup d’endroits comme ça donc on espère que la musique soit un lieu de rassemblement".

Nombreuses seront les occasions d’aller voir Les Frangines sur scène comme le 9 février à Nantes, le 14 à Auxerre, le 28 (et le 17 mai) à l’Olympia à Paris. A Marseille le 6 mars, le 16 à Bordeaux et bien d’autres dates en avril, en mai, juin, juillet, octobre etc…

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.