Le monde d'Elodie, France info

Imany : "Il a fallu que je me rende à l’évidence : ce que je voulais faire, c’étais vraiment chanter !"

 Tous les jours,une personnalité s'invite dans le monde d'Elodie Suigo, et se confie. Aujourd'hui, la chanteuse Imany .

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Imany sur scène au Festival Aluna, en Ardèche le 6 juin 2018
Imany sur scène au Festival Aluna, en Ardèche le 6 juin 2018 (ST?PHANE MARC / MAXPPP)

Imany, ambassadrice de l’association ENDOMIND, est venue nous présenter l’association qui soutient les femmes atteintes d’endométriose. L'association lutte contre cette maladie qui touche trois millions de femmes en France et 180 millions dans le monde.

Imany : "J’ai été approchée par Nathalie Clary qui est la directrice de l’association, juste parce qu’elle cherchait une personne connue pour mettre un peu plus en lumière son travail. Elle ne savait pas que j'étais atteinte moi-même."

J’ai été repérée dans la rue un jour et je suis devenue mannequin

Imany

à franceinfo

Au départ Imany était d'un tempérament très réservé. Puis elle est partie à New York, où elle a été repérée pour exercer le métier de mannequin. Deux ans de podium avant de raccrocher parce qu’elle ne supportait plus d’être "juste un cintre" .C’est à ce moment-là qu’elle s’est tournée vers sa vraie passion, la musique, et qu’elle a choisi comme nom de scène et d’artiste Imany . "À la base, je m’appelle Nadia et il y avait plein de Russes qui s’appelaient Nadia. Ils n'arrivaient pas à dire mon nom de famille, du coup la bookeuse en a eu marre et elle m’a dit 'Changez de nom, ce sera plus simple', et j’ai choisi Imany" .

"La fille avec la grosse voix"

Elle est considérée comme la digne héritière de Tracy Chapman. Et pourtant, enfant, cette voix était un calvaire : "J'ai passé une partie de mon enfance à ne pas lever la main en classe, parce que même si je connaissais la réponse je n'avais pas envie que tout le monde se retourne parce que c'était la fille avec la grosse voix".  Ne jamais lâcher, ne jamais rejeter ses différences et se dire qu'au contraire on doit en être fier. Que c'est une force.

En juillet dernier, Imany nous a fait peur en annonçant une dernière tournée. Elle a mûrement réfléchi et est revenue sur sa décision : "J'ai eu un enfant et avec la promo dans le monde entier, plus les concerts, à la fin, je n’en pouvais plus. Et je perdais le sens de tout ça". Même si elle va prendre le temps de s'occuper un peu des siens et d'elle, la musique reste une évidence.

Il faudrait que j’écrive un 3ème album, il faut que je vive un peu, j’ai envie d'autres projets artistiques, j’ai envie de m’occuper de mon fils, j’ai envie d’avoir une vie. Donc je prends le risque de disparaître un peu, pour pouvoir vivre un peu.

Imany

à franceinfo 

Imany sur scène au Festival Aluna, en Ardèche le 6 juin 2018
Imany sur scène au Festival Aluna, en Ardèche le 6 juin 2018 (ST?PHANE MARC / MAXPPP)