Le monde d'Elodie, France info

Harry Connick Jr : "Si on a envie de devenir musicien, la Nouvelle-Orléans est vraiment un bon endroit où grandir"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, l’acteur, pianiste, chanteur et compositeur américain Harry Connick Jr pour son nouvel album "True Love : a celebration of Cole Porter".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Harry Connick Jr à Hollywood le 24 octobre 2019
Harry Connick Jr à Hollywood le 24 octobre 2019 (FREDERIC J. BROWN / AFP)

Harry Connick Jr fait une belle déclaration d’amour à Cole Porter dans son nouvel opus : "J’aime Cole Porter pour beaucoup de raisons. Sa musique était à la fois complexe et accessible à tous et pour moi c’est quelque chose de fascinant". Cole Porter un homme multi-facettes, sensuel notamment dans la chanson All of you qu’Harry Connick Jr trouve sexy et dont les paroles très osées ne sont jamais vulgaires : "Tout restait très poétique".

"À la Nouvelle-Orléans il y avait de la musique partout"

Né en Louisiane à la Nouvelle-Orléans en 1967, il grandit entre un père procureur et une mère juge. Avant sa naissance, ils possèdent  un magasin de disques. Ce dernier est fermé quand il naît, mais Harry Connick Jr grandit au milieu d'une belle collection de vinyles qui est probablement la source de sa vocation, de sa passion : "Indirectement, ça a eu beaucoup d’influence sur moi. (…) Ils adoraient la musique tous les deux (…) Et puis en grandissant à la Nouvelle-Orléans, il y avait de la musique partout, dans toutes les maisons, à tous les coins de rues, on sent cette créativité" , l’endroit idéal donc pour cultiver son appétence.

Le premier choc de sa vie arrive avec le décès de sa mère lorsqu’il n’a que 13 ans. Il est difficile pour lui d’identifier les changements inhérents à cet évènement dans sa vie à cette époque. Et c’est aujourd’hui qu’il se rend compte qu’il a passé "la plus grande partie de ma vie à avoir ce désir de montrer à ma mère ce que je pouvais être comme musicien".

Pour moi, c’était important de lui faire plaisir même si elle n’était plus là.

Harry Connick Jr.

à franceinfo

Cette absence l’a poussé à chercher des femmes fortes et puissantes : "Perdre ma mère a été aussi une façon de me sentir plus proche des femmes, m’a rendu curieux aussi".

La naissance d’une carrière internationale

Quand Harry rencontre Sally, en 1989, est le film qui le fait connaître dans le monde entier et le propulse sur le devant de la scène : "Ça a été un immense changement dans ma vie". Harry Connick Jr raconte qu’avant ce phénoménal succès, il avait déjà vendu des milliers de disques mais le succès du film se traduit pour lui en millions d’albums et en tournées.

Pour en revenir à Cole Porter, il confie que la chanson qu’il affectionne particulièrement c’est Mind if I make love to you (1956, interprété par Frank Sinatra). Une chanson toujours d’actualité en 2019 pour Harry Connick Jr : "Je pense que les hommes ont tendance à voir les femmes comme des objets qu’ils peuvent s’accaparer. Et le fait de demander à une femme sa permission d’une façon élégante, ça veut dire beaucoup" tout en ajoutant que probablement Cole Porter était assez malin pour exprimer ce que les hommes pensent tous mais de façon très poétique.

UMG (au nom de Harry Connick Jr)

Harry Connick Jr à Hollywood le 24 octobre 2019
Harry Connick Jr à Hollywood le 24 octobre 2019 (FREDERIC J. BROWN / AFP)