Cet article date de plus de quatre ans.

Franck Dubosc : "Je serai à vie Patrick Chirac pour certaines personnes, mais moi je sais que je suis autre chose"

écouter (5min)

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Elodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, l'humoriste Franck Dubosc

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Franck Dubosc, le 15 février 2019 à Angoulême. (RENAUD JOUBERT / MAXPPP)

Franck Dubosc revient sur scène avec un cinquième spectacle solo appelé "Fifty fifty". Un spectacle où il parle de sa vie, de ses enfants, de ses cinquante ans passés avec l’humour qu’on lui connaît. 

Humoriste, acteur a succès, Franck Dubosc est un homme comblé. Qui vit à cent a l’heure. Une vie sans répit qui, le temps des tournées ou des tournages, l’éloigne de ses enfants Raphaël et Milhan, son moteur de vie. Une absence qu’il comble en les intégrant dans son spectacle  "C’est une façon d’être sur les routes avec eux de temps en temps, même de parler d’eux ça me donne l’impression d’être avec eux "

Une timidité qui lui a permis de se réinventer

Enfant solitaire, timide et doux rêveur, il s’invente une vie,  ce qui préfigure la naissance de son personnage d’aventurier mythomane au public lors de ses débuts sur scène. Acteur pour exister. Il entre au conservatoire de Rouen, où il fait la connaissance de Valérie Lemercier, Virginie Lemoine, Hugues Protat et Karin Viard. Franck Dubosc s'est longtemps cherché. "J’étais un enfant heureux mais timide." 

J’étais timide, mais j’avais l’impression que personne ne me remarquait et je me disais un jour vous verrez que j’existe, je ne savais pas ce que je ferais, chanteur, gangster, homme politique puis tout à coup est venue l’idée d’acteur

Franck Dubosc

à franceinfo

Avant d’être sur le devant de la scène Franck Dubosc a longtemps été dans l’ombre, à écrire pour les autres, comme pour Les petites annonces d’Elie Semoun ou encore Arthur. "Les petites annonces avec Elie m’ont permis d’être en retrait et donc de tout à coup accéder à une toute petite notoriété où des gens disaient, il est rigolo celui qui est derrière, sans prendre le risque " .

Un rôle qui lui colle à la peau

C’est avec le film Camping de Fabien Onteniente, dont il est également le scénariste qu’il connaît un véritable succès cinématographique en 2006. Il y incarne Patrick Chirac. Le film fait de lui un acteur "bankable". Ce rôle, encore aujourd’hui, lui colle à la peau malgré les autres rôles qu’il a interprétés. "Je serai à vie Patrick Chirac pour certaines personnes, je sais moi que je suis autre chose. Je pense avoir assez confiance en moi pour savoir que je suis un autre et que je sais faire autre chose."

Avec son nouveau spectacle "Fifty fifty", Franck Dubosc lâche prise. Depuis l’écriture de son film Tout le monde debout, Franck Dubosc devient lui-même. "C’est la première fois que je fais un spectacle où avant, c’était mot pour mot, celui-là, je me suis laissé aller à parfois ne pas dire exactement les mots que j’ai sur la feuille."  "J’aspire à faire des choses que j’aime, des choix que j’aime, à de bons choix, ne plus choisir pour faire plaisir aux autres, mais pour me faire plaisir à moi."  

Franck Dubosc sera sur scène avec son spectacle "Fifty fifty" dès le 27 mars prochain au palais des sports de Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.