Le monde d'Elodie, France info

Didier Bourdon " la poésie a toujours été une part importante de ma vie"

Aujourd'hui, l'invité du Monde D'Elodie est Didier Bourdon, acteur, scénariste, réalisateur, producteur de cinéma, il joue actuellement dans la pièce "Jo" dans laquelle il donne la réplique à Audrey Fleurot et Dominique Pinon.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Didier Bourdon lors du 72e Festival de Cannes, le 17 mai 2019
Didier Bourdon lors du 72e Festival de Cannes, le 17 mai 2019 (LOIC VENANCE / AFP)

Dans la pièce Jo, Didier Bourdon campe le personnage d'Antoine Brisebard, auteur comique à succès qui élimine (ou pas) un maître-chanteur qui menace de dévoiler le passé sulfureux de sa femme, interprétée par Audrey Fleurot. S'ensuit une succession de quiproquos, un cauchemar voulu par le metteur en scène Benjamin Guillard et Didier Bourdon : "Cela pourrait se terminer par le personnage qui se réveille dans son lit à côté de sa femme, en transpiration."

Youtube

"Enfant, j'étais un peu rêveur"

Didier Bourdon a un frère de deux ans son aîné, très doué à l'école, ce qui l'oblige à suivre l'exemple. Son père en rajoutera une couche : "Si tu veux faire du théâtre, il faut que tu travailles bien."  Mais Didier Bourdon le confesse : "Mais j'étais quand même déja, un peu comme ma deuxième fille, un peu rêveur." Très attaché à son père, la disparition de ce dernier reste difficile à vivre : "Mon père était un homme exceptionnel. D'ailleurs il aimait beaucoup le théâtre (...) J'ai retrouvé des photos de mes parents et je sais qu'il faisait bien le fou". Sa mère était une grande lectrice, un peu moins désormais mais ses parents l'ont fait grandir dans une "ambiance culturelle dans le bon sens du terme". 

C'est à 11 ans que Didier Bourdon fait ses débuts dans un petit théâtre à Mulhouse, dans une pièce de Courteline Les Boulingrin, et les petits spots de couleur pour la mise en scène de l'incendie le fascinent : "J'aime ça, j'aime ce secret , j'aime bien cette scène, les contrastes." À 20 ans, il entre au Conservatoire national et acquiert une certaine technique puis il se tourne vers le café-théâtre ,qui lui permettra la rencontre avec Pascal Légitimus et Bernard Campan dans les années 80. Il explique que mélanger les deux écoles permet d'avoir une formation formidable. D'un côté, la rigueur du théâtre classique : "Chercher l'intention c'est la base. Et aussi l'écoute" et de l'autre le café-théâtre qui lui a appris la caméra : "Pouvoir être sincère, ne pas être troublé par de grand yeux qui vous regardent."

"Les Inconnus, une histoire d'amitié"

Avec Pascal Légitimus et Bernard Campan, ils forment le trio Les Inconnus, et "c'est toujours une histoire d'amitié ". Au moment de choisir le titre de son premier film qu'il coréalise avec Bernard Campan, c'est tout naturellement qu'ils l'intitulent Les trois Frères en 1995 : "Une affiche avec deux blancs, un black déjà ça donnait bien la couleur du truc." Didier Bourdon est touché par les adolescents qui connaissent par coeur leurs sketchs : "Ils apprécient le coup de griffe, le jeu d'acteurs et aussi l'unité un peu comme dans les groupes musicaux (...) Oui, on était rock, il y avait vraiment la basse, la batterie et la guitare."

La musique aussi tient une place importante dans sa vie : "J'ai failli être musicien d'ailleurs". L'écriture de chansons lui permet de renouer avec la poésie : " Elle a toujours été une part très importante de ma vie".

"Le bourdon, un animal qui porte chance" 

Didier Bourdon aime aussi la réalisation. On se souvient de Sept ans de mariage avec Catherine Frot en 2003 ou encore de Madame Irma en 2006 sur l'idée de Frédéric PetitJean : "Jamais je n'aurais pensé me travestir au cinéma comme ça", film auquel il aimerait bien donner une suite. 

Pour se définir, Didier Bourdon trouve qu'il correspond bien à son nom : "C'est un animal qui porte chance, paraît-il (...). Un ami qui connaît bien les chevaliers du Moyen-Age me disait qu'après une bataille, pour calmer le coeur, les chevaliers mettaient un bourdon dans une petite boîte et la mettaient près du coeur pour les calmer, les rasséréner."

La pièce Jo avec Audrey Fleurot et Dominique Pinon, se joue au Théâtre du Gymnase à Paris jusqu'au 9 novembre 2019.

Didier Bourdon lors du 72e Festival de Cannes, le 17 mai 2019
Didier Bourdon lors du 72e Festival de Cannes, le 17 mai 2019 (LOIC VENANCE / AFP)