Le monde d'Elodie, France info

Cédric Klapisch : "Mon boulot, c’est de rappeler qu’il y a quand même une base assez heureuse dans le pays dans lequel on vit"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, c’est le réalisateur, scénariste, producteur Cédric Klapisch pour son nouveau film : "Deux moi".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Cédric Klapisch
Cédric Klapisch (BERTRAND GUAY / AFP)

Dans son nouveau film Deux Moi Cédric Klapisch se penche sur l’amour mais aussi la solitude. La solitude prégnante dans notre société actuelle. Il met en avant cet isolement inhérent à la vie dans les grandes villes, à l’époque des réseaux sociaux où finalement les rencontres ne vont pas forcément de soi, ne sont pas forcément facilitées.

On a peur de la réalité et de la confrontation à la réalité. On essaie de présenter une image où tout va bien mais il y a du malaise il y a des gens qui vont mal et pourtant on essaie de montrer qu’on va bien.

Cédric Klapisch

à franceinfo

Youtube

L’essentiel : l’amour

Son histoire familiale a nourri son inspiration, l’a construit. Ses deux parents issus de la guerre lui ont transmis le goût de l’interrogation, cette curiosité de l’être humain et de son fonctionnement psychique. La disparition de ses grands-parents maternels dans un camp de concentration a laissé des séquelles par la force des choses que l’on retrouve dans ses films "Ils m’ont apporté leur absence".

Si dans mes films il y a quelque chose d’heureux c’est que derrière je sais qu’il y a du malheur, du drame j’essaie de me dire soyons contents de ce que l’on a.

Cédric Klapisch

à franceinfo

Observateur dans l'âme, Cédric Klapisch a commencé avec la photographie avant de glisser vers le récit, le cinéma : "Le cinéma ça rassemble beaucoup de choses que j’aime, c’est une façon de se poser plein de questions sur la société, sur les êtres humains, sur la psychologie, sur le récit". Et depuis 30 ans, il pose son regard sur notre société avec ce mélange de sérieux et d’humour, avec le goût de toujours se dépasser.

Deux moi est sorti mercredi dernier.

Cédric Klapisch
Cédric Klapisch (BERTRAND GUAY / AFP)