Le monde d'Elodie, France info

Bernie Bonvoisin : "Quand je quitte la scène, je dis au public : restez en colère !"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, c’est le groupe Trust à travers Bernard Bonvoisin, dit Bernie. Cet artiste est aussi acteur, écrivain, scénariste et réalisateur. Le groupe  sort ce jour un nouvel album  "Fils de lutte".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bernard Bonvoisin.
Bernard Bonvoisin. (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO)

Sur son groupe, Bernie Bonvoisin dit qu’il représente "du partage, du bonheur beaucoup d’énergie, un combat mais tout est un combat aujourd’hui." La colonne vertébrale de ce nouvel opus de Trust Fils de lutte c’est ce besoin de solidarité que l’on retrouve dans tous les textes.

"L’humain doit être au centre de tout" et pourtant "les gens deviennent de plus en plus des consommateurs et moins des citoyens". Ce nouvel album s’est nourri notamment du mouvement des "gilets jaunes", de rencontres avec le public lors de leur tournée dans de petites ou grandes salles, en ville ou à la campagne. Pendant deux ans, on leur a raconté les fins de mois difficiles. Trust c’est 40 ans de carrière et de présence active et toutes ces années pour trouver le son qu’ils avaient en tête.

Youtube

Tout démarre avec une reprise pour un premier 45 tours de Love at first feel d’AC/DC et surtout la rencontre avec son chanteur Bon Scott. Ce dernier va les prendre sous son aile et leur permettre de rencontrer Ahmet Ertegün, le fondateur de la société Atlantic Records et producteur notamment de Ray Charles qui souhaite les signer aux Etats-Unis. En 1980 sort Répression, un succès fulgurant, des millions d’exemplaires vendus grâce au titre Antisocial. Depuis, Bernie a toujours écrit ce qu’il pensait : "Je n’ai pas de filtres " et s’est toujours donné à fond malgré les intimidations générées par leurs textes engagés. "C’était l’humeur dans laquelle on était. Ça a été parfois très dangereux. J’ai été menacé de mort".

Quatre décennies plus tard et un concert hautement symbolique au Bataclan après les attentats, face à leurs détracteurs, Trust est debout, la révolte et la vie priment. "Tout les soirs, quand je quitte la scène, je dis au public : restez en colère, sans tout casser bien sûr mais restez vigilants."

Bernie c’est aussi le succès au cinéma avec la réalisation des Démons de Jésus. "La musique, le cinéma, c’est un travail en commun, c’est la conjugaison de talents."Derrière son implication et ses messages, Bernie reste avant tout un artiste à fleur de peau et très sensible aux autres : "Tout ce qui me traverse me bouleverse et je vis dans un monde que j’essaie de comprendre".

Album de Trust Fils de lutte disponible dès le 27 septembre.            

Bernard Bonvoisin.
Bernard Bonvoisin. (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO)