Cet article date de plus de deux ans.

Alexis Michalik : "Je suis un homme de troupe, je m’ennuie quand je suis tout seul"

écouter (2min)

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, c’est Alexis Michalik, acteur, metteur en scène, scénariste et écrivain pour son livre "Loin" aux Editions Albin Michel.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 Alexis Michalik, acteur (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Dans son livre Loin, Alexis Michalik raconte l’histoire de trois amis Antoine, Anna et Laurent qui se lancent dans la recherche de leurs propres origines à partir d’une carte postale laissée par le père d’Antoine, 20 ans plus tôt avant de disparaître. S’ensuit un long périple généalogique, géographique qui va les mener "jusqu’à un territoire inconnu, loin".

Le théâtre

Le théâtre "c’est tout pour moi, j’ai envie d’être comédien depuis l’enfance". Il commence à jouer très tôt : "A 18 ans, c’était mon métier" , tout en écrivant pour le plaisir. "Puis un jour, il m’est apparu que la mise en scène était quelque chose de passionnant aussi et que j’avais des velléités de mises en scène". Jouer, écrire, mettre en scène, Alexis Michalik se dirige naturellement vers l’écriture pour le théâtre.

Le théâtre, c’est le cumul de mes trois passions et de mes trois métiers

Alexis Michalik

à franceinfo

Il n’est donc pas qu’un acteur même si jouer lui plaît beaucoup, la mise en scène, la réalisation lui apportent des plaisirs différents: "J’ai la sensation au vu des retours, du bilan que je tire que ce que j’écris ou créé va avoir plus d’impacts et peut-être plus d’importances que ce que je joue."

Esprit de famille

Alexis Michalik a grandi dans un environnement intellectuellement porteur. A Paris, avec des parents qui aiment le théâtre, le cinéma, la lecture, les sorties culturelles, la culture anglo-saxonne. Cet esprit de famille que l’on retrouve aussi dans son roman Loin, il l’aime, le cultive: "Moi je suis un homme de troupe, je m’ennuie quand je suis tout seul". Il apprécie l’écriture, une activité solitaire mais il préfère quand il y a un groupe, des échanges entre acteurs, décorateurs, costumiers, musiciens etc… "On travaille ensemble à une œuvre commune, c’est merveilleux." 

La pièce à succès La mégère a peu près apprivoisée, deuxième spectacle d’Alexis Michalik, dans lequel il jouait, lui a permis de vivre pour la première fois de son métier de créateur. Succès rassurant, son angoisse de la peur du lendemain en tant que comédien s’est évanouie : "je sais que je peux créer des choses et en vivre". En évoquant Edmond, il confie que c’était "le projet de ma vie, je l’avais en tête depuis 15 ans". Ne trouvant pas de financements pour en faire un film, il décide de l’adapter au théâtre. Avec son culot, douze comédiens et un grand théâtre, c’est un vrai triomphe. Edmond sera donc adapté au cinéma plus tard.

Alexis Michalik, homme libre, n’a pas fini de nous étonner et son premier roman est publié aux Editions Albin Michel

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le monde d'Élodie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.