Le livre du jour, France info

"Un secret de famille", de Jean Castarède

La seconde guerre mondiale a entraîné privations, humiliations et douleurs. C'est ce que rappelle l'historien, économiste et éditeur Jean Castarède dans un roman sur son enfance. Un livre émouvant sur une France éternelle confrontée à un monde tragique.

(©)
Un secret de famille, de Jean Castarède est publié aux éditions France Empire (206 p., 18E) – Note : ****

Résumé : À la fin des années 1930, qualifiées "d'années folles", la
France et la Gascogne, petite patrie du narrateur de ce roman, n'avaient pas
pris conscience qu'elles dansaient sur un volcan, à la veille d'un des plus
grands bouleversements de l'histoire de notre pays. Après l'entrée en guerre
avec l'Allemagne que l'on appela, au nom de cette même légèreté, la "drôle de
guerre", avant qu'elle ne devienne tragique, avec la signature de l'armistice
de Pétain, les évènements empirèrent : occupation, privations, humiliations,
tensions entre collaborationnistes et premiers résistants ; quatre ans de
souffrances décrites par le narrateur, dont le père se sacrifie, ainsi que sa
famille, pour rejoindre en Russie une escadrille d'aviation du régiment
français "Normandie-Niemen". Cinquante ans après, l'arrivée inopinée, dans
cette famille gasconne, d'une jeune russe séduisante, rescapée de la
perestroïka, va ressusciter un passé, sur fond de transformation géopolitique,
avec les tendres évocations d'"une douce France" qui ne sera plus jamais
comme avant. En contrepoint de cette histoire, le narrateur s'interroge,
inconsciemment, pour savoir quel engagement il aurait pris lui-même, s'il avait
été plus âgé, pendant cette période.

(©)