Le livre du jour, France info

"Triple crossing" de Sebastien Rotella

Les mafias n’ont pas de frontière, ni géographique, ni morale. C’est ce que rappelle le grand reporter et écrivain américain Sebastian Rotella dans son roman

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Intitulé Triple Crossing ,  ce thriller presque vrai sur la mondialisation du crime organisé, a époustouflé l’Amérique. 

Triple Crossing , de Sebastian Rotela est publié  aux éditions Liana Levi (441 p., 22,50E) Note : ****

Mot de l'éditeur

Chaque nuit, sur la Ligne entre le Mexique et les États-Unis, une foule de migrants tentent leur chance. Et chaque nuit, les agents de la patrouille frontalière américaine sont là pour les refouler. Certains, sans scrupules, profitent de la faiblesse des clandestins et donnent libre cours à leurs penchants sadiques. D'autres, comme Valentin Pescatore, essaient de s'en tenir aux règles. Cela ne l'empêche pas de commettre une entorse qui pourrait lui valoir une sanction sévère, à moins de collaborer. Mais avec qui, au juste ? C'est bien les Américains qui lui demandent d'infiltrer une famille de narcos de Tijuana, mais qui peut garantir que son inexpérience ne va pas l'entraîner du côté de la corruption, de la drogue et de l'argent facile ? En tout cas, c'est ce que redoute Leo Méndez, flic mexicain aux allures de justicier.

Sebastian Rotella nous conduit vers de troubles frontières dans un thriller saisissant sur la mondialisation du crime.

(©)