Le livre du jour, France info

"Solitudes Australes. Chroniques de la cabane retrouvée ", de David Lefèvre

Les paysages sont souvent une source d'émerveillement. C'est ce que rappelle dans son nouveau livre David Lefèvre, un jeune quadra amoureux des grands espaces et qui a posé ses valises dans une cabane sur une île du Chili. Un autre regard sur le monde.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)
Mot de l'éditeur

Lorsque David Lefèvre se retire seul dans une cabane au cœur de l'île de
Chiloé, au Chili, son projet est simple : vivre une existence frugale
et authentique, en harmonie avec les éléments. Au fil des saisons, il
s'ancre entre lac et forêt, travaille la terre et retrouve le goût des
tâches manuelles, de la pêche à la cueillette en passant par la
charpenterie. Entre deux corvées de bois, le voyageur devenu sédentaire
s'interroge sur son rapport au monde. Et si le bonheur consistait à se
contenter de l'essentiel, en marge de la société consumériste ? La
beauté et l'intensité de la vie sauvage deviennent une source
inépuisable d'émerveillement. Le temps qui s'égrène, plus dense,
consacre chaque geste, et de la solitude jaillit une ivresse qui
demeure. Le récit de cette expérience, dans la pure tradition du nature-writing , est à la fois un hymne au Grand Dehors et une envoûtante méditation intérieure.

Solitudes Australes. Chroniques de la cabane retrouvée , de David Lefèvre est publié aux éditions Transboréal (182 p., 18,90E€) Note : ***

(©)