Cet article date de plus de sept ans.

"Les instants, les éclairs", de Jacqueline Risset

écouter (5min)
Tout au long de notre existence, nous sommes assaillis par de petits flashs, de courtes images qui souvent nous ramènent au passé ou à l'enfance. Dans son nouveau livre, Jacqueline Risset, la célèbre traductrice de Dante, l'auteur de La divine Comédie, ce chef-d'œuvre de la littérature mondiale, s'interroge sur ces mouvements infimes de notre pensée. Un très beau livre sur ces souvenirs insignifiants mais lumineux qui nous rappellent que la vie est une sorte de miracle.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)
Les instants, les éclairs , de Jacqueline Risset est publié par Gallimard.  (192 p.) – Note : ***

Résumé : "Ils trouent la mémoire, ils révèlent, se vantent. Disent que par eux la vie vaut d'être vécue, même s'ils sont infimes, insignifiants, ou paraissant tels. On ne peut en réalité les juger à la mesure des autres moments ou aspects d'existence. En tout cas, c'est à eux qu'il faut revenir. C'est pour eux, peut-être, qu'a un sens le "il faut". Tout d'abord s'adresser aux premiers, ceux de l'enfance. C'est d'elle qu'arrivent les images suspendues, détachées, lumineuses, celles qui font saisir la logique de la foudre. Il faut et il suffit, peut-être, que l'image soit détachée, séparée par son propre choix des autres images, et du flux qui les portait.
J'ai cinq ans. Je vois une bicyclette avancer dans une rue vide, en bas d'une terrasse blanche. Un arbre, un marronnier, sans doute. Je regarde de toutes mes forces celui qui vient sur la bicyclette.
"

Feuilletez Les instants, les éclairs, de Jacqueline Risset

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.