Le livre du jour, France info

Le livre du jour. "Noir Sanctuaire" de Douglas Preston

L'éditeur Jérôme Pescheux, est l'invité de Philippe Vallet pour "Noir Sanctuaire", de Douglas Preston et Lincoln Child. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoPhilippe ValletRadio France

Mis à jour le
publié le

Douglas Preston and Lincoln Child.
Douglas Preston and Lincoln Child. (PRESTONCHILD.COM)

Douglas Preston et Lincoln Child figurent parmi les auteurs les plus connus du suspens. Dans Noir Sanctuaire, leur héros se nomme Pendergast, il est inspecteur au FBI. L’éditeur, Jérôme Pescheux (L'Archipel), explique en quoi cette nouvelle enquête de ce Sherlock Holmes des temps modernes est déjà un best-seller.

Comme le précise Jérôme Pescheux, le roman commence par "une bien triste nouvelle pour les fans de l’inspecteur Pendergast. Lorsque le roman démarre il est porté disparu. Personne n’a revu son corps."  Ainsi, toute la difficulté du roman pour les auteurs est d’imaginer une aventure de Pendergast sans Pendergast lui-même. Mais Preston & Child y parviennent. "Ils mettent en scène Constance Green, qui est la protégée de l’inspecteur Pendergast. Celle-ci s'est retranchée dans le manoir new-yorkais de Pendergast. Et là, mauvaise surprise, réapparaît un homme que tout le monde croyait mort, qui est le pire ennemi de Pendergast, un homme avec qui Constance avait eu une liaison tragique. Et il l’enlève." Elle est obligée de le suivre sur une île mystérieuse, "sur laquelle ce psychopathe a construit une sorte de mausolée où il collectionne tous les souvenirs de ses crimes et forfaits."

"Des rebondissements dignes de l’enfer"

Preston & Child gagnent à chaque roman de plus en plus de lecteurs. L’explication pour Jérôme Pescheux : "D'abord, l’inspecteur Pendergast est issu d’une riche famille de la Nouvelle-Orléans. Il aime les mets raffinés, la musique classique et les grands crus de Bordeaux. Ensuite, Preston & Child sont maîtres dans l’art du rebondissement. Et ces rebondissements, dans leurs nouveau thriller, sont dignes de l’enfer."

Douglas Preston and Lincoln Child.
Douglas Preston and Lincoln Child. (PRESTONCHILD.COM)