Cet article date de plus de cinq ans.

Le livre du jour. Nicolas Bokov : "La tête de Lénine"

écouter (2min)

"La tête de Lénine" de Nicolas Bokov raconte comment un voleur pénètre dans le mausolée de Lénine et subtilise la tête du défunt. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Bokov : "La tête de Lénine" (Editions Noir sur Blanc)

Dans la Russie communiste, l’opposition était interdite mais elle existait. En 1972, un jeune homme, Nicolas Bokov, a écrit un livre subversif, intitulé La tête de Lénine, qui a été lu clandestinement par des milliers de personnes. À l’occasion du centenaire de la révolution bolchévique, ce roman, plein d’humour et de rebondissements, est réédité. Son auteur, qui vit maintenant en France, explique ce qu’il a voulu faire à l’époque.

Nicolas Bokov dit au sujet de son livre : "Il s'agit d'un voleur qui un jour se promène à côté du mausolée de Lénine. Tout à coup, il pense que si on vole la tête de Lénine et que l'on peut la vendre à l'étranger, alors finies ces petites histoires de pickpocket. Il pénètre dans le mausolée, il y reste la nuit et il sort avec la tête de Lénine".

Un succés clandestin obtenu dans le passé

"A l'époque, on faisait des copies du texte grâce à des photos ou grâce à une machine à écrire. Tous les gens, à Moscou et ailleurs, pouvaient lire le livre", ajoute Nicolas Bokov qui a choisi l'exil en France :

J'ai choisi la liberté avec la bénédiction du KGB

Nicolas Bokov

Le livre du jour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.