Le livre du jour, France info

"Le colonel et l'appât 455", de Fariba Hachtroudi

Peut-on pardonner à ses bourreaux ? C'est la question que pose dans son nouveau roman, Fariba Hachtroudi, Prix des droits de l'homme, issue d'une des grandes familles iraniennes et qui vit aujourd'hui en exil en France. L'histoire de la rencontre imprévisible d'un ex-colonel d'une dictature réfugié dans un pays nordique et d'une femme torturée par ses services quelques années plus tôt. Un livre bouleversant sur la folie du pouvoir, le pardon et l'amour.

(©)
Le colonel et l'appât 455, de Fariba Hachtroudi est publié par Albin Michel (188 p.) – Note : ***

Résumé : Elle était "l'appât 455", la plus célèbre prisonnière d'une impitoyable République théologique. Lui, un des colonels les plus proches du Commandeur suprême. Lorsqu'ils se retrouvent, des années plus tard, loin de leur pays, une relation étrange et ambiguë se noue entre eux. Leur passé resurgit, mais aussi la violence perverse du système dictatorial dans lequel ils ont vécu et la passion amoureuse qui les a conduits à l'exil.

Dans ce roman aussi subtil qu'envoûtant, Fariba Hachtroudi, romancière et journaliste née en Iran, Grand Prix des droits de l'homme 2001, explore comme dans une tragédie antique l'engrenage totalitaire qui veut broyer les êtres et le pouvoir infini de l'amour.

(©)