Cet article date de plus de neuf ans.

"Fräulein France" de Romain Sardou

L’Occupation marquera à jamais l’histoire de notre pays. Dans son douzième roman, Romain Sardou revient sur cette période avec une femme étonnante, pensionnaire d’une très chic maison close, qui ne recherche que le gratin de l’armée allemande. Un livre qui fait revivre au plus près, et avec talent, l’atmosphère d’un monde plongé dans la guerre, la compromission et l’héroïsme.
Article rédigé par Philippe Vallet
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
  (Romain Sardou © Maxppp)

Fräulein France , de Romain Sardou est publié par XO Editions (347 p., 19,90€) – Note : ***

 

Résumé : Septembre 1940. L’offensive allemande éclair débute par une action magistrale en Belgique : la prise du fort d’Eben-Emael. L’Occupation commence. À Paris, les Allemands profitent des plaisirs de l’existence. Les bordels ont rouvert. Dans l’un d’entre eux, l’arrivée d’une nouvelle pensionnaire fait sensation : Mademoiselle France est non seulement belle à tomber, mais elle est aussi exigeante. Elle et elle seule décide quels hommes peuvent jouir de ses faveurs. Que cache-t-elle derrière son apparente froideur ? Rien de ce qu’elle fait ou dit n’est laissé au hasard, car le dessein qu’elle s’est fixé occupe toutes ses pensées. Dans un Paris aux mains de l’occupant, elle pénètre bientôt les plus hautes sphères de la société et côtoie ce que la collaboration fait de pire. Le secret qu’elle cache pourrait en surprendre plus d’un… La France de Vichy  n’est pas née de l’invasion allemande, elle couvait depuis longtemps et a trouvé dans les événements tragiques de la guerre le terreau pour s’épanouir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.