Le livre du jour, France info

F-H Désérable raconte Evariste, Rimbaud des mathématiques

Après "Tu montreras ma tête au peuple", François-Henri Désérable livre au lecteur les reliefs frénétiques de la vie fulgurante d'Evariste Gallois, Rimbaud des mathématiques.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(François-Henri Désérable revient sur la vie d’Evariste, incompris par son époque et mort en duel à l’âge de 20 ans © Gallimard)

 À quinze ans, Évariste Galois découvre les mathématiques ; à dix-huit, il les révolutionne ; à vingt, il meurt en duel. Il a connu Raspail, Nerval, Dumas, Cauchy, les Trois Glorieuses et la prison, le miracle de la dernière nuit, l'amour et la mort à l'aube, sur le pré. C'est cette vie fulgurante, cette vie qui fut un crescendo tourmenté, au rythme marqué par le tambour de passions frénétiques, qui nous est ici racontée.

NDLR : contrairement à ce que nous évoquons dans notre chronique, il s'agit bien du deuxième livre de François-Henri Désérable, et non du premier, paru cette année après un premier ouvrage,"Tu montreras ma tête au bourreau", paru chez Gallimard en 2013.

> 176 pages, 140 x 205 mm, aux éditions Gallimard

> Lire un extrait sur la page de l'éditeur

(François-Henri Désérable revient sur la vie d’Evariste, incompris par son époque et mort en duel à l’âge de 20 ans © Gallimard)