Le livre du jour, France info

Cristina de Stefano : "Oriana, une femme libre"

L’italienne Oriana Fallaci a révolutionné le journalisme. Du Vietnam à l’Iran, elle a sillonné la planète et rencontré tous ceux qui font l’Histoire. Impertinente, drôle et parfois brutale, elle avait ses amis et ses ennemis. Dans son nouveau livre, la journaliste Cristina de Stefano raconte la vie de cette femme unique qui faisait trembler la Maison Blanche comme les dictatures.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 Oriana Fallaci : une des plus grandes journalistes du XXe siècle. Sans aucun doute, celle qui a généré le plus de polémiques, de controverses et de conflits grâce, ou à cause, de sa vision personnelle, libre, sans compromis. Retracer sa vie signifie retracer l'histoire du siècle, de la Seconde Guerre Mondiale à l'attentat des Twin Towers. Encore enfant, Oriana s’engage dans la Résistance aux côtés de son père, qui sera incarcéré et torturé. Pendant toute sa vie, elle sera accompagnée par la haine du fascisme, des régimes totalitaires et des liberticides.

Elle va débuter sa carrière de journaliste pour payer ses études, gagnant tout de suite la confiance et l'admiration de ses collègues hommes, à une époque où le journalisme féminin était presque inexistant. Elle crée un style d'interview original et abrasif, dans lequel elle se concentre sur les émotions ou les contradictions de ses interlocuteurs plus que sur leurs mots, devenant ainsi le pire cauchemar des acteurs et réalisateurs de l’époque, puis, lorsque le monde du spectacle ne la satisfait plus, des grandes figures de la politique internationale, de Khomeyni à Kadhafi, d’Indira Ghandi à Kissinger. Première Italienne à couvrir le conflit du Vietnam, elle parcourra le monde au gré des événements les plus brûlants et racontera les aventures humaines les plus enthousiasmantes, telles que la conquête de l’espace. Cristina de Stefano nous raconte cette carrière incroyable, mais aussi la vie et les amours (souvent des échecs) de cette femme libre au caractère indomptable, qui cachait pourtant une immense douceur. Cristina de Stefano est journaliste à Elle et scout littéraire pour de nombreux éditeurs italiens et français. Oriana, une femme libre est son troisième livre.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)