Le livre du jour, France info

"Autodictionnaire Voltaire", d'André Versaille

Le despotisme, le fanatisme, l'intolérance, la religion, l'esclavage, les questions de races, l'homosexualité, le droit de cuissage, la castration  ou l'impuissance, aucun sujet, mais vraiment aucun, n'a échappé au plus libéral de nos intellectuels, Voltaire. Dans son  Autodictionnaire Voltaire, l'écrivain et éditeur belge André Versaille se promène dans l'œuvre d'un des plus grands génies français, un homme dont l'œuvre n'a pas pris une ride en deux cents ans.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)
Autodictionnaire Voltaire , d'André Versaille est publié aux éditions Omnibus (630 p.) – Note : ***

Résumé : Nous voici conviés à une promenade en compagnie d'un des
esprits les plus vifs et percutants que la France ait connus.

Véritable intellectuel au sens moderne du terme, Voltaire a abordé tous les
domaines du savoir, de la société, de la religion, de la politique, de la
langue. Ce touche-à-tout de génie a jugé et commenté son époque avec un souci
de clarté et de pédagogie.

Par ailleurs, sa lutte (contre le fanatisme religieux qui va jusqu'à infecter
la justice, et pour l'instauration de la tolérance) reste d'actualité : elle
est au coeur des combats actuels.

André Versaille, à qui l'on doit un Dictionnaire de la pensée de Voltaire par
lui-même qui fit date, était le mieux placé pour organiser la pensée de ce
géant des Lumières selon le principe de l'Autodictionnaire : s'il a créé les
entrées – conceptuelles (Despotisme, Fanatisme, Intolérance, Religion...) ;
objets de débats (Arabes, Esclavage, Homosexualité, Juifs, Mahomet, Race) ; ou
inattendues (Anthropophages, Castration, Cul, Droit de cuissage, Impuissance,
Merde...) –, toutes les définitions sont de Voltaire, puisées dans son oeuvre
colossale et sa correspondance.

Une longue préface-essai d'André Versaille éclaire cet autoportrait
intellectuel, qui est aussi celui de son époque.

(©)