Le journal des Outre-mers, France info

Un Martiniquais ordonné archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France

L’événement est tel en Martinique ce dimanche qu’il n’a pas lieu en la cathédrale de Fort-de-France, mais dans le grand stade Pierre Aliker, qui peut accueillir 18.000 personnes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(L’habitation Zévallos avec sa maison coloniale de style industriel © vouvraysan / fotolia)

Il s’agit de l’ordination du nouvel archevêque de l’île, le plus jeune des 115 évêques de France, Monseigneur David Macaire, 45 ans, nommé début mars par le pape François. Ce frère Dominicain a grandi à la Martinique, sa terre familiale et il y retourne donc avec la mitre épiscopale. La cérémonie est présidée à sa demande, par le cardinal Chibly Langlois, venu d’Haïti.

Toujours aux Antilles,  c’est une maison qui figure sur bien des cartes postales en Guadeloupe et elle est menacée par la rouille et le temps : l’habitation Zévallos avec sa maison coloniale de style industriel, cherche des fonds pour assurer sa rénovation, avant de s’effondrer… Nadine Fadel de Guadeloupe 1ère a rencontré Maggy Bausir, membre de l’association Les Amis de Zévallos , qui nous guide dans cette propriété chargée d’Histoire.

Au cœur de la forêt guyanaise, très isolée, la commune de Saint Elie abrite plusieurs exploitations d’or tout à fait légales, ainsi qu’un petit bourg avec son église, sa mairie, quelques commerces et son hôtel boîte de nuit. Pour accéder à ce décor de far-west amazonien : l’hélicoptère, ou la pirogue et la piste. Or, depuis quelques jours, le seul accès terrestre est flanqué d’une barrière, car la piste traverse une concession minière qui entend contrôler les allées et venues. De quoi scandaliser la municipalité et les habitants qui ne peuvent plus circuler librement et qui en appellent à la Préfecture de Guyane. La gérante de la société minière, Carole Ostero, elle, se justifie.

Nouvelle-Calédonie : les anguilles de la creek

Le gérant d’une table d’hôte de Poindimié nous fait découvrir les anguilles dont il prend soin dans la creek, la petite rivière qui passe derrière son établissement. Il les nourrit de restes de cerfs et de crevettes. Marguerite Poingoune, de Nouvelle Calédonie 1ère, nous y emmène.

Jean Marie Chazeau d'Outremer 1ère

(L’habitation Zévallos avec sa maison coloniale de style industriel © vouvraysan / fotolia)